Des enregistrements en 2019

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2019, au hasard des écoutes.

Animé par un saxophoniste ténor, Tobias Meinhart, cet ensemble formé par Ludwig Hornung (piano), Tom Beckmann (contrebasse), Mathias Ruppig (batterie) et Kurt Rosenwinkel (guitare), permet de connaître mieux la scène allemande du jazz. Entre New-York et Berlin, un saxophoniste compositeur à suivre et un grand guitariste à retrouver.

Cd Tobias Meinhart : Berlin People, enregistré en mars 2019, Sunnyside


Un quartet et une belle invitation à la danse.

Céline Bonacina (saxophones baryton et soprano, kayamb, voix), Chris Jennings (contrebasse, saz), Jean-Luc Di Fraya (batterie, percussions, voix), Pierre Durand (guitare électrique).

Pas de doutes possibles, nous nous laissons emporter…

J’ai eu la chance de pouvoir écouter la saxophoniste et les musiciens au Studio de l’Ermitage à Paris. Un régal. Ce soir là Nguyên Lê était à la guitare.

Lire aussi la note plus complète de Nicolas Béniès : du-cote-du-jazz-novembre-2019/

Cd Céline Bonacina : Fly, Fly, Cristal Records 2019


Des compositions du pianiste à l’exception d’un superbe Skippy de Thelonious Monk avec Cleave Guyton Jr au picolo.

Un ensemble composé d’Abdullah Ibrahim (piano), Noah Jackson (contrebasse, violoncelle), Will Terril (batterie), Adam Glasser (harmonica dans le dernier morceau), Cleave Guyton Jr (saxophone alto, flute picolo), Lance Bryant (saxophone ténor), Andrae Murchison (trombone), Marshall McDonald (saxophone baryton).

L’âge n’enlève rien à la force de l’espoir…

Cd Abdullah Ibrahim Aka Dollar Brand : The balance, Gearbox 2019


Nous sommes ici dans un folklore imaginaire puissant. Entre ambiance onirique, motifs mélodiques enivrants, déambulations nocturnes, malice et ironie…

Ferdinand Doumerc (saxophones, flutes, melodica), Florian Demonsant (accordéon, elka orgue), Jean-Marc Serpin (contrebasse), Pierre Pollet (batterie)

Un disque où l’ivresse des profondeurs n’empêche pas de caresser le chien du douanier !

Cd Pulcinella : ça, enregistré en janvier 2019, BMC


J’ai de suite été conquis par ce disque. Une alternance de rudesse et de mélodie, une énergie colorée.

Alban Darche (saxophones, clarinette, clavier), Matthieu Donarier (saxophones, clarinette), Meivelyan Jacquot (batterie, guitare et électronique) tressent des espaces où l’on doit s’abandonner pour mieux saisir les variations et les lumières des vagues et des vents…

Cd Alban Darche – Meivelyan – Matthieu Donarier : Longboard Being Wild, enregistré en avril 2019, Yolk Music

J’invite à lire la présentation de Laurent de Wilde et son explication culinaire et musicale.


De disque en disque, Géraldine Laurent (saxophone alto), dessine une voie musicale particulière, mêlant des traces d’autres saxophonistes à une puissante invention. Chaque écoute en démontre l’épaisseur. La musicienne est ici accompagnée de Paul Lay (piano), Yoni Zelnik (contrebasse) et Donald Kontomanou (batterie). Un dosage instrumental et sonore qui participe du charme cet album.

Cd Géraldine Laurent : Cooking, enregistré en mars 2019, Gazebo 2020

Didier Epsztajn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.