Déclaration de RALIANCE sur le verdict partagé dans le procès de Harvey Weinstein

« Le verdict partagé rendu aujourd’hui dans le procès Weinstein en dit long sur le processus complexe et ardu auquel sont confrontées les survivantes pour obtenir justice et tenir leurs agresseurs responsables. Nous sommes solidaires des femmes qui ont pris les devants pour partager leur récit et sommes immensément déçues que justice n’ait pas été rendue pour chacune d’entre elles.

« En un jour comme aujourd’hui, nous devons reconnaître le travail qui reste à faire pour changer la façon dont notre société répond aux survivantes d’agressions. Dans le cas de Weinstein, ce n’est qu’après un déluge d’allégations portées à la connaissance du public que des procureurs ont pris des mesures pour enquêter sur les signalements de ses agressions sexuelles généralisées. La cruelle réalité est que la plupart des cas de viols sont rarement traduits en justice.

« Trop de survivantes ne se manifestent toujours pas de peur de ne pas être crues ou soutenues. Cela est particulièrement vrai pour les jeunes filles et les femmes de couleur qui ont été historiquement réduites au silence par des institutions comme le système de justice pénale. Cela souligne l’importance pour les survivantes d’agressions sexuelles de disposer d’autres moyens en dehors du système de justice pénale pour chercher à guérir, à trouver du soutien et à obtenir justice.

« Notre culture doit continuer à s’efforcer de tenir pour responsables les auteurs de violences sexuelles, quels que soient leur pouvoir, leur renommée, leur richesse ou leur position dans la communauté. Nous ne pouvons pas non plus oublier que Tarana Burke a déclenché le mouvement #MeToo pour amplifier les voix des survivantes de couleur dont les vécus restent souvent invisibles. RALIANCE continuera à susciter des changements qui modifieront la façon dont notre culture comprend le harcèlement, l’inconduite et les agressions sexuelles ; elle soutient les survivantes des groupes sous-représentés et travaille à améliorer la sécurité des lieux de travail et des collectivités.

« Cette affaire est également un rappel opportun qu’aucun lieu de travail ou secteur d’activité n’est à l’abri de la violence sexuelle. Notre société et nos institutions doivent être tenues de respecter des normes plus élevées en matière de transparence et de responsabilité. C’est dans cet esprit que nous invitons les entreprises, les organisations et les lieux de travail à examiner honnêtement la manière dont leurs organisations réagissent au harcèlement, à l’inconduite et aux agressions sexuelles et agissent pour les prévenir. Mettre fin à la violence sexuelle en une génération n’est possible que si nous croyons aux survivantes et les appuyons ».

Ebony Tucker, directrice générale de l’organisation RALIANCE

Traduction : TRADFEM

Tous droits réservés à RALIANCE, https://www.raliance.org

https://tradfem.wordpress.com/2020/02/24/declaration-de-raliance-sur-le-verdict-partage-dans-le-proces-de-harvey-weinstein/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.