Accords de libre-échange : Un front large pour stopper le CETA

La Confédération paysanne et plusieurs organisations citoyennes, ATTAC, Extinction Rébellion, ANV-Cop 21, Amis de La Terre ainsi que le collectif STOP-TAFTA unissent leurs forces pour bloquer le CETA, sur les réseaux sociaux, dans la rue, dans nos champs et partout où la lutte sera nécessaire. 

Le CETA est un accord qui sacrifie notre agriculture et notre alimentation, avec en première ligne les paysan.ne.s qui font vivre nos territoires ruraux. 

Le CETA est un accord climaticide, destructeur pour notre planète.Le CETA est un accord qui sape les fondements de la démocratie, privilégiant les intérêts des investisseurs privés au détriment de l’intérêt général.

En unissant nos forces nous voulons sensibiliser encore davantage la population, déjà largement opposée au CETA, aux dangers d’un tel accord, de stopper tous les accords du même type qui sont en contradiction avec l’urgence climatique, sociale et écologique, et de préserver l’intérêt général bafoué par ce gouvernement. Notre premier événement sera la tenue d’une conférence mardi 11 février, 20h à La Base (Paris XIème).

Le gouvernement ne peut pas mépriser comme il le fait les alertes provenant de la société civile.

Les négociations commerciales avec le Mercosur, les Etats-Unis, le Vietnam et autres, qui donnent systématiquement la priorité aux intérêts commerciaux en dépit des enjeux majeurs actuels sociaux, écologiques, alimentaires et climatiques doivent cesser.

Aujourd’hui même, l’ambassadrice du Canada est auditionnée au Sénat, prochaine Chambre parlementaire qui devra se prononcer sur la ratification. Emmanuel Macron déjeune avec le 1erMinistre Argentin évoquant sûrement l’accord avec le MERCOSUR. La semaine prochaine, l’accord UE-Vietnam sera approuvé ou non par le Parlement Européen. Les échéances concernant les accords de libre-échange se multiplient.

Nous tenons à rappeler avec détermination : Non, c’est non ! 

Les paysan.ne.s et l’agriculture paysanne reterritorialisée préservent la planète quand le commerce et la finance débridée la détruisent. Le climat, la démocratie, l’alimentation durable avant tout ! Le CETA doit être rejeté !

https://viacampesina.org/fr/accords-de-libre-echange-un-front-large-pour-stopper-le-ceta/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.