La solidarité contre les murs et la colonisation

Dans l’introduction, introduction-solidaires-international-palestine-fragments-luttes-et-analyses/, publiée avec l’aimable autorisation de Solidaires International, les auteurs et autrices abordent, entre autres, la poursuite de la colonisation des terres palestiniennes par l’Etat d’Israël, le blocus de Gaza, le mépris du droit international par les colonisateurs, la destructions des « maisons arabes » à Jérusalem, les conditions de vie des populations palestiniennes, les détentions administratives, les entraves à la libre circulation. Iels donnent la parole « à des ami·e·s, des camarades, des militant·e·s palestinien·ne·s et israélien·ne·s qui témoignent de ce quotidien qui leur est imposé depuis plusieurs décennies ».

Je souligne notamment le paragraphe sur la campagne Boycott Désinvestissements, Sanctions (BDS).

Sommaire

Introduction

PARTIE I : Palestine : histoire et géographie

Quelques repères chronologiques

Cartes de la Palestine 

Entretien avec Naji Odeh, réfugié du camp de Dheisheh

PARTIE II : Qu’est-ce qu’être « Palestinien·ne » ?

Les Palestinien·ne·s en quelques chiffres

Les Palestinien·ne·s de 48

Les prisonniers et les prisonnières palestinien·ne·s

Palestinien·ne·s de Jérusalem

Palestinien·ne·s de Cisjordanie et du Golan

Vivre à Hébron

Palestinien·ne·s de Gaza 

Les réfugié·e·s 

Pourquoi parle-t-on d’apartheid israélien ?

PARTIE III : Partis et organisations politiques

Les partis politiques palestiniens et organisations palestiniennes dans les territoires occupés

Organisations israélo-palestiniennes ou israéliennes progressistes

PARTIE IV : La défense des droits des travailleur·euse·s

La situation des travailleur·euse·s en Palestine

Le syndicalisme en Palestine

Le syndicalisme en Israël, la Histadrout : une organisation syndicale ?

Les enseignant·e·s en lutte et le syndicalisme indépendant

« Des mouvements de base », les luttes de travailleurs palestiniens

Les pratiques de résistance des femmes en Palestine : les « associations coopératives » ; Entretien avec Lamya Shilaldeh

Les luttes des travailleurs palestiniens, une vue de l’Union des chômeurs ». Entretien avec Saleh M. Dghameen (Abu Fahd)

PARTIE V : Témoignages 

Une tasse de thé sous le colonialisme, de Samia Al-Botmeh

Interview avec Ana Sanchez du BNC

Témoignage Haidar Eid, militant de Gaza 

Interview avec Samer Salameh, cinéaste documentariste

Interview avec Michel Warschawski

PARTIE VI : Le devoir de solidarité internationale 

Être solidaires avec les travailleur·euse·s palestinien·ne·s

Du matériel de l’Union syndicale Solidaires !

Les associations françaises de solidarité avec la Palestine

La campagne BDS, Boycott, Désinvestissement, Sanctions

Les campagnes désinvestissement : Orange, banques et tramway

Campagne « un bateau pour Gaza » en 2011

La Flottille de la Liberté, 2018, sur le Al Awda de Palerme à (presque Gaza)

Réseau syndical international de solidarité et de luttes et les syndicats palestiniens

Délégation en palestine de l’Union syndicale Solidaires 

PARTIE VII : Analyses

Le sionisme : de la théorie de la séparation au suprématisme

Un amalgame mensonger et dangereux : antisémitisme = antisionisme ?

Balfour a provoqué une tragédie nationale pour le peuple palestinien, avec BDS, nous ripostons

L’intifada nous a détruits… A propos de ces affirmations

« Nous nous sommes battus pour la Palestine, maintenant nous nous battons pour un sac de farine ! », dialectique des luttes ouvrières palestiniennes contemporaines

PARTIE VIII : La culture palestinienne

Mahmoud Darwish

Naji Al Ali et Handala 

Le Festival Ciné-Palestine

Nous enseignons la vie (We teach life)

Aman Allah Ayech

L’appropriation de la culture palestinienne par Israël

PARTIE IX : Ressources

 

Des articles présentent l’histoire de la région, fournissent des repères chronologiques, reviennent sur des éléments souvent occultés comme les premières émeutes palestiniennes des années 20 ou la grande grève de 1936, les discriminations, les résolutions de l’ONU, la première Intifada, la déclaration d’illégalité du mur de séparation par la Cour internationale de Justice, le blocus illégal de la bande de Gaza, etc… Les divers entretiens permettent de donner corps aux analyses. Je souligne la richesse des sujets abordés. Les articles permettent de ne pas oublier la situation dans les camps de « réfugié·es », d’aborder la situation des prisonnier·es, les quotidiens et la vie à Jérusalem, en Cisjordanie, à Hébron, à Gaza, la qualification d’apartheid,

La revue aborde des sujets peu discutés, les partis et les organisations palestiniennes dans les territoires occupés, les organisations israélo-palestiniennes ou israéliennes progressistes, la situation et les organisations de défenses des travailleurs et des travailleuses en Palestine. Je souligne l’intérêt des articles sur le syndicalisme, les luttes des enseignant·es, les résistances des femmes, les associations coopératives, les chômeurs et les chômeuses. Ici, les témoignages sont d’une grande utilité…

Un chapitre est consacré au devoir de solidarité international, au réseau syndical européen pour la justice en Palestine, aux associations françaises de solidarité avec la Palestine, à la campagne BDS (Boycott, Désinvestissements, Sanctions) et à quelques déclinaisons aux sein d’entreprises, à la campagne « un bateau pour Gaza » en 2011, à la flottille de la liberté (2018), au Réseau syndical international de solidarité et de luttes…

Des textes analysent le sionisme comme idéologie, le honteux amalgame « antisionisme = antisémitisme », la déclaration de Balfour et ses conséquences… Certains points me paraissent discutables, en particulier autour de la question nationale qui ne saurait, à mes yeux, se réduire à l’abstraction d’un Etat démocratique pour toustes.

J’ai particulièrement été intéressé par l’article de G. Nithya, dialectique-des-luttes-ouvrieres-palestiniennes-contemporaines/, Dialectique des luttes ouvrières palestiniennes contemporaines, publié avec l’aimable autorisation de Solidaires international. L’autrice discute, entre autres des liens entre colonialisme et exploitation, entre colonialisme et néo-libéralisme, des politiques néolibérales menées par le gouvernement palestinien et de leurs conséquences, des contradictions à l’oeuvre en Palestine, du recul des services publics, des mouvements sociaux et des luttes, des phénomènes d’auto-organisation…

Le silence se fait habituellement sur les collaborations et les politiques anti-sociales du gouvernement palestinien, au nom d’un certain campisme ou d’une hiérarchisation des combats. L’oubli de la centralité des questions sociales et de leur articulation avec les questions nationales freine les solidarités nécessaires.

Le numéro se termine sur des dimensions culturelles.

 

Une revue très riche qui mérite une large diffusion…

Solidaires International : Palestine. Fragments, luttes et analyses

N° 14, hiver 2019-2020

Editions Syllepse, Paris 2019, 298 pages, 8 euros

https://www.syllepse.net/palestine-_r_37_i_796.html

Didier Epsztajn

Autres numéros de la revue : solidaires-internationnal/

Sur la Palestine : palestine/

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.