Concerts (16)

Certains concerts ont laissé des traces, dans l’imaginaire et sur des disques.

Heureusement, car la présence du public, la nature des salles et d’autres éléments, quelques fois plus contingents, font qu’il se passe quelque chose de plus, un peu au delà… Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Concerts, Concerts (2), Concerts (3), Concerts (4), concerts-5/, concerts-6/, concerts-7/,concerts-8/, concerts-9/, concerts-10/, concerts-11/, concerts-12/, concerts-13/concerts-14/concerts-15/

Deux concerts et trois guitares

Trois guitaristes : Charlie Byrd, Barney Kessel et Herb Byrd, accompagnés par Joe Byrd à la contrebasse et par Jimmie Smith ou Chuck Redd à la batterie.

Bien séduisant. A écouter les soirs de blues…

Double Cd Great Guitars Live, enregistré en juillet 1980 et aout 1982, Concord Records 2001


Salle Jacques Brel, Fontenay-sous-Bois

Un vent de liberté souffle en cette soirée. Hubert Dupont (contrebasse) est accompagné par Denis Guivarc’h (saxophone alto), Yvan Robilliard (piano) et Pierre Mangeard (batterie). L’ouverture musicale vers d’autres contrées se traduit, entre autres, dans les chaudes sonorités. Quatre musiciens et le monde futur.

Lire la note détaillé de Nicolas Béniès : jazz-hubert-dupont-en-reseau/

Cd Hubert Dupont : Smart Grid, enregistré en 2017, Ultrabolic 2018


Tous les morceaux ne sont pas d’un égal intérêt. Les effets sont parfois envahissant. Restent cependant les sonorités de la trompette (Gerard Kleijn), de l’excellent saxophone ténor (Chris Cheek), leurs discussions, certaines belles interventions du guitariste (Guillermo Celano). Le batteur Joost Kesselaar assure une rythmique parfois trop brillante.

Cd Wild Man Conspiray & Chris Cheek : Live at the Bimhuis, enregistré en mars 2018, Red Piano Records


Je sais que certain es n’apprécient pas du tout la sonorité de Jan Garbarek. Iels resteront donc réticent es à cette réunion de trois continents, à la poésie musicale, à cette carte d’amour.

Et pourtant, Jan Garbarek (saxophones ténor et soprano), Egberto Gismonti (guitares, piano) et Charlie Haden (contrebasse) mêlent remarquablement leurs voix dans ce concert à l’Amerika Haus de Munich.

Double cd Jan Garbarek, Egberto Gismonti, Charlie Haden : Magico. Carta de Amor, enregistré en avril 1981, ECM 2012


Michael Wollny est un pianiste dont j’apprécie des prestations. Il est ici en trio avec Christian Weber (contrebasse) et Eric Schaefer (batterie). En trio mais pas seulement, car sur quatre morceaux les musiciens sont rejoints par Emile Parisien (saxophone soprano) avec qui visiblement (du coté des sonorités) ils s’entendent très bien. Un joli concert.

Cd Michael Wollny Trio Live : Wartburg, enregistré en septembre 2017, Act 2018


Un concert pour retrouver un grand saxophoniste.

Barney Wilem (saxophones ténor et soprano) est entouré d’Olivier Hutman (piano, piano électrique), Gilles Naturel (contrebasse) et Peter Gritz (batterie). Deux chansons de Charles Trénet, deux pièces de Sonny Rollins, Bass Blues de John Coltrane, un clin d’oeil aux Liaisons dangereuses

Pourquoi avons nous été privé·es de cette musique pendant près de 30 ans ?

Double Cd Barney Wilen Quartet : Live in Tokio ’91, enregistré en février 1991, Emental Music 2019


First and last meeting in Frankfurt and Paris 1988

Un saxophone, une trompette, deux voix, Bessie Smith, le blues.

Archie Shepp (saxophone ténor, voix), Chet Baker (trompette, voix), Horace Parlan (piano), Herman Wright (contrebasse), Clifford Jarvis (batterie).

Certainement pas un disque inoubliable, mais l’émotion forte de moments et de dialogues.

Cd Archie Shepp – Chet Baker Quintet : In Memory Of, enregistré en mars 1988


Après la présentation des musiciens par Jimmy Lyons, le cd s’ouvre et se termine sur des compositions de Dizzy Gillepsie absent ce jour là. Je souligne aussi le Round Midnight du pianiste.

Des géants survoltés. Art Blakey (batterie), Sonny Stitt (saxophones alto et ténor), Roy Eldridge (trompette), Clark Terry (trompette et bugle), Kai Winding (trombone), Thelonious Monk (piano), Al McKibbon (contrebasse).

Pour nous rappeler, si besoin en était, l’importance des concerts dans la musique…

Cd Art Blakey and the giants of jazz : Live at the 1972 Monterey Jazz Festival, enregistré en septembre 1972, Monterey Jazz Festival Records 2008


Deux concerts. Le premier enregistré à « At My Place » Santa Monica Californie le 6 août 1987 avec Charlie Haden (contrebasse), Ernie Watts (saxophones), Alan Broadbent (piano) et Billy Higgins (batterie).

Le second à « Webster University » St Louis le 4 aout 1988 avec les mêmes mais un changement non négligeable, c’est Paul Motian qui est à la batterie.

Un Quartet West aux rythmes différenciés, effet sensible du batteur.

J’ai une préférence pour le second concert et aux moins deux morceaux extraordinaires : une variation de plus de 20 minutes sur Lonely Woman d’Ornette Coleman suivi d’un Silence du contrebassiste.

Chacun contribue et aucun des musiciens n’est négligeable dans la réussite musicale… et cette contrebasse…

Double Cd Charlie Haden : The Private Collection, enregistré en aout 1987 et avril 1988

Didier Epsztajn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.