Plateforme Pour Une Naissance Respectée 

Nous, citoyennes et citoyens, usagères, professionnels de la santé, associations de défense des droits humains, féministes, représentant·e·s de la société civile, émettons quatre revendications pour une naissance respectée.

1. Une information systématique et complète sur l’accouchement.

Tous les jeunes doivent, dans le cadre de l’éducation sexuelle et affective, recevoir une information sur le déroulement d’un accouchement physiologique et sur les différentes possibilités d’accouchement, à l’hôpital, en maison de naissance, en plateau technique, à domicile.

Toutes les femmes doivent, dès la confirmation d’une grossesse et de leur volonté de la mener à terme, obtenir une information complète et objective sur les tous les choix disponibles de suivi de grossesse et d’accouchement, que le suivi soit assuré par un gynécologue, le médecin de famille et/ou une sage-femme, en fonction de son état de santé, de ses affinités et de son projet de naissance.

2. Une transparence des pratiques hospitalières et extra-hospitalières

Les taux de césariennes, de déclenchements, d’épisiotomies et de recours à l’anesthésie péridurale de chaque hôpital doivent être disponibles pour le grand public. La transparence de ces données est une condition pour permettre aux femmes et aux couples de choisir de façon éclairée leur lieu d’accouchement. Elles sont aussi nécessaires pour un débat public éclairé. Une grande enquête qualitative sur le vécu des femmes dans les différents lieux d’accouchement doit être menée dans notre pays.

3. Une prévention des interventions médicales non justifiées

Les interventions médicales inutiles ou de routine pratiquées sans le consentement éclairé de la patiente (telles que les touchers vaginaux systématiques, une accélération artificielle du travail, une position d’accouchement inconfortable, une épisiotomie non indispensable…) qui sont pratiquées sur les femmes durant leur grossesse et leur accouchement doivent être reconnues comme des violences obstétricales. Des actions doivent être menées pour les prévenir.

4. Un renforcement des compétences et de la complémentarité des différents professionnels de la naissance.

Lors d’une grossesse, différents professionnels de la naissance (gynécologues, médecins généralistes et sages-femmes) accompagnent la future mère. Les besoins de la femme, de son/sa partenaire et de l’enfant doivent être au cœur des préoccupations de tous les acteurs concernés. Il faut améliorer les interactions, la collaboration et la reconnaissance mutuelle entre les différents acteurs de la naissance afin d’assurer une véritable continuité de la prise en charge.

L’indispensable sécurité médicale est indissociable de la sécurité affective, essentielle à la mise en place des mécanismes naturels de l’accouchement.

 

Le manifeste est disponible en téléchargement : Manifeste-Naissance-Respectée.pdf. Klik hier om het manifest te downloaden: Handvest-Waardige-Geboorte.pdf

Il est aussi présent sous forme de pétition ici : La pétition en français. De petitie in het Nederlands 

L’argumentaire qui soutient notre manifeste est disponible en téléchargement : Argumentaire4Revendications.pdf

http://www.naissancerespectee.be/?page_id=124

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.