Pour gagner, soutenons les grévistes !

Pour que le mouvement social « dure et s’amplifie », un large collectif d’artistes et intellectuels appelle à soutenir financièrement les grévistes en contribuant aux cagnottes de grève. Car chaque journée de grève coûte, et les grévistes « défendent un de nos biens communs, un système de retraites qui, loin d’avoir été octroyé par les patrons, est le fruit des luttes de nos aînés ».

Dix-huit mois après l’Appel pour la cagnotte des cheminots, nous sommes à nouveau aux côtés des grévistes de la RATP et de la SNCF. Ils défendent un de nos biens communs, un système de retraites qui, loin d’avoir été octroyé par les patrons, est le fruit des luttes de nos aînés.

Le gouvernement veut aujourd’hui faire table rase de ce pan de l’histoire sociale du pays. Après la journée de grève de la RATP du 13 septembre, les ministres concernés n’ont ouvert aucune discussion avant la grève reconductible lancée le 5 décembre. Le pouvoir a engagé un bras de fer.

Nous nous souvenons des grèves de 1995 et 1968 durant lesquelles les cheminots et les salariés de la RATP et de la SNCF arrêtèrent le travail. La solidarité entre voisins et collègues mit en échec le calcul gouvernemental de dresser les usagers contre la grève.

Chacun comprend que, pour la grande majorité d’entre nous, une retraite calculée sur toute une carrière serait plus basse que celle calculée sur les 25 meilleures années, comme c’est le cas aujourd’hui.

Les journées de grève coûtent. Pour imposer le maintien du système actuel de retraites, il importe que le mouvement dure et s’amplifie. Avant de manifester aux côtés des cheminots, le samedi 28 décembre, et de tous les grévistes, le 9 janvier, nous soutiendrons financièrement les grévistes de la RATP et de la SNCF en mouvement reconductible depuis le 5 décembre :

RATP :

Cagnotte UNSA

Cagnotte Solidaires

Cagnotte Force Ouvrière

Cagnotte RS-RATP 

CGT : Chèque libellé « USR CGT RATP CAISSE GREVE », à envoyer à USR CGT RATP, 85 rue Charlot, 75003, Paris ou par virement bancaire

SNCF :

CGT cheminot : par virement « solidarité grévistes cheminots 2019 »; RIB 17679 00432 0094448694 38 SBE BALARD

Cagnotte Force Ouvrière

Cagnotte SudRail 

Cagnotte CFDT

Les références de ces cagnottes et comptes bancaires sont validées par les directions des organisations syndicales.

Signataires : 

Étienne Balibar, philosophe ; Patrick Bard, romancier, photographe ; Jean-Marie Bigard, humouriste ; Laurent Binet, romancier ; Fred Le Bolloc’h, auteur ; Jordi Le Bolloc’h, comédien ; Livio Le Bolloc’h, réalisateur ;  Yvan Le Bolloc’h, comédien ; Mathieu Bourgasser, Président de la Film(e) équipe ; Michel Broué, mathématicien.

Dominique Cabrera, cinéaste ; Maxime Carsel, réalisateur ; Stéphanie Chevrier, éditrice ; Yves Cohen, historien ; Antoine Comte, avocat ; Fanny Cottençon, actrice ; Alexis Cukier, philosophe.

Didier Daeninckx, romancier ; Leyla Dakhli, historienne ; Vikash Dhorasoo, ancien footballeur, consultant media ;

Didier Éribon, philosophe ; Annie Ernaux, écrivaine.

Pascale Fautrier, romancière ; Geneviève Fraisse, philosophe ; Dan Franck, écrivain, scénariste.

Bruno Gaccio, auteur ; Dominique Grange, chanteuse ; Nedim Gürsel, écrivain.

Sam Karmann, comédien, réalisateur.

Geoffroy de Lagasnerie, philosophe ; Jean-Marie Laclavetine, écrivain, éditeur ; Édouard Louis, écrivain ; Matthieu Longatte, réalisateur ;

Didier Maïsto, PDG de Sud Radio ; Corinne Masiero, comédienne ; Gérard Mordillat, romancier, cinéaste.

Toni Negri, philosophe. 

Roland Pfefferkorn, sociologue ;

Patrick Raynal, romancier ; Emmanuel Reich, conseil aux CE.

Emmanuel Renault, philosophe ; Judith Revel, philosophe.

Christian Salmon, écrivain et chercheur ; Jean-Marc Salmon, chercheur en sciences sociales ; Alain Serres, écrivain pour la jeunesse, éditeur ; Shirley et Dino, humouristes.

Tardi, dessinateur. 

Éric Vuillard, écrivain.

https://blogs.mediapart.fr/les-invites-de-mediapart/blog/221219/pour-gagner-soutenons-les-grevistes


Soutien aux grévistes en France

En France, depuis le 5 décembre, une grève reconductible touche plusieurs secteurs professionnels et des manifestations ont lieu dans tout le territoire. La population rejette la contre-réforme du gouvernement et des patrons qui veulent casser l’actuel système de retraite pour instituer une retraite à point ; le plan du gouvernement et des patrons consiste à baisser les pensions et à reculer l’âge de départ en retraite.

La grève qui a démarré le 5 décembre s’est étendue à de nombreux secteurs professionnels : éducation nationale, collectivités territoriales, industrie, santé, transports urbains, raffineries, etc. Mais elle est particulièrement forte dans les chemins de fer (SNCF) sur toute la France, ainsi que dans les transports urbains de la région parisienne (RATP). Dans ces deux entreprises, les assemblées générales de grévistes reconduisent le mouvement, chaque jour depuis le 5 décembre.

Le 5 et le 17 décembre, de très grosses manifestations intersyndicales ont eu lieu dans tout le pays. D’autres ont aussi été organisées durant tout le mois de décembre, marquant un ancrage local du mouvement. C’est l’occasion de rassembler salarié.es du secteur public et du secteur privé, retraité.es, étudiant .es, chômeurs et chômeuses… Dans plusieurs villes, le lien se fait également avec les Gilets jaunes.

L’intersyndicale nationale (CGT/FO/FSU/Solidaires) a renouvelé son appel « à poursuivre et renforcer la grève, y compris reconductible là où les salarié.es le décident, pour maintenir et augmenter le rapport de force. Sans annonce du retrait, il n’y aura pas de trêve. Nous appelons à organiser des actions de grève et de manifestation partout où c’est possible… » Dans les entreprises et les localités, le mouvement est souvent soutenu aussi par d’autres organisations syndicales (UNSA, CGC, CNT-SO, CNT…)

Les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de luttes réitèrent leur entier soutien aux grèves et manifestations qui se déroulent en France. Des rassemblements ont été organisées devant des ambassades et consulats ; nous faisons circuler l’information sur ce mouvement dans nos pays, pour contrer la propagande des médias aux mains des capitalistes ; des réunions d’information sont organisées, le soutien financier pour les grévistes est relayé.

http://www.laboursolidarity.org/En-France-depuis-le-5-decembre-une

Une réponse à “Pour gagner, soutenons les grévistes !

  1. https://blogs.mediapart.fr/cagnottes-grevistes-2020/blog/170120/36eme-jour-de-greve-gare-de-lest-une-cagnotte-pour-les-grevistes

    Les artistes à l’assemblée des grévistes du Louvre
    https://blogs.mediapart.fr/cagnottes-grevistes-2020/blog/180120/les-artistes-lassemblee-des-grevistes-du-louvre

    Paris, le samedi 18 janvier 2020 : l’orchestre national de Paris sublime son art et son savoir-faire dans une nouvelle prestation gratuite.

    Nous, salarié·e·s de Mediapart, nous déclarons aujourd’hui en grève contre la réforme des retraites. Nous cessons le travail pour nous consacrer à la mobilisation et pour casser le flux routinier des nouvelles, des enquêtes et des reportages. C’est un geste solennel en réponse à la violence autoritaire de l’État.
    https://www.mediapart.fr/journal/france/240120/pourquoi-nous-cessons-le-travail

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.