Féminicides : Etat coupable, justice complice

Tribune. Depuis le 1er janvier 2019, 127 femmes ont été assassinées par leur conjoint ou ex-conjoint (1). En France, une femme est tuée toutes les quarante-huit heures.

Ces meurtres ne sont pas des « crimes passionnels », ils sont encore moins « des disputes qui tournent mal », ils ne seront jamais « des tragédies amoureuses ». Ce sont des assassinats. Violents. Prémédités. Sordides.

La faute est celle des hommes qui tuent. Eux qui pensent pouvoir posséder la vie et le corps des femmes. Eux qui pensent que les femmes leur doivent la reconnaissance éternelle. Eux qui pensent avoir le droit de les contrôler et de les maîtriser, sans rien risquer aux yeux de la loi et de la société.

La faute est celle de l’Etat silencieux sur le sujet, qui refuse d’accorder les moyens nécessaires à cette urgence, alors que la France est le deuxième pays comptant le plus de féminicides en Europe.

La faute est celle des tribunaux et des policiers, du système judiciaire qui ne croit pas les femmes, qui ne les protège pas et qui ne condamne pas les hommes coupables, ou si peu.

Refus de plainte, remise en question de la gravité des faits, culpabilisation de la victime, solidarité avec l’agresseur, moqueries… Nous nous rappelons avec douleur les paroles de Julie Douib, assassinée chez elle par son ex en mars 2019 : « On me prendra au sérieux quand je serai morte ». En 2018, un tiers des victimes de féminicides avaient signalé les violences, les coups, le harcèlement et les menaces qu’elles subissaient. Elles n’ont jamais été entendues, au prix de leur vie.

Combien de fois devrons-nous encore pleurer les mortes à cause de votre inaction ?

Nous nous adressons à tous les détenteurs et à toutes les détentrices de l’autorité policière et judiciaire. Vous, responsables de la sécurité de la population, comment expliquez-vous que les femmes n’osent pas passer les portes des commissariats ? Vous révoltez-vous en pensant à celles qui ont eu la force de le faire et qui ont quand même été assassinées ? Qu’avez-vous fait pour mettre fin à ce massacre ?

Nous exigeons des mesures pour protéger ces femmes. Nous ne pouvons plus nous contenter de promesses qui ne sont jamais appliquées. Nous ne pouvons plus nous satisfaire de plans d’actions prenant effet dans deux ans. Maquiller un budget pour donner une illusion d’amélioration ne sera pas suffisant. Il faut agir maintenant.

Pour chacune d’entre elles, nous lutterons jour après jour, jusqu’à ce que l’Etat s’empare de ce qu’il prétend être la « grande cause du quinquennat », jusqu’à ce qu’il investisse un budget digne de nos vies et qu’il mette en place des mesures à la hauteur. Il est temps que la peur et la honte changent de camp.

(1) Décompte tenu par des bénévoles sur la page Facebook Féminicides par compagnons ou ex à partir d’articles de presse. De son côté, Libération recense le nombre de féminicides depuis janvier 2017« Basé sur une revue de la presse locale et nationale, ce décompte funèbre se veut une manière de dire les vies derrière les chiffres, le fait social derrière le fait divers », écrit notre journaliste Virginie Ballet, qui ajoute que l’exercice, réalisé selon notre propre méthode, requiert de la prudence : « Ces histoires n’ayant pas encore été jugées, des précautions s’imposent, qui expliquent l’emploi du conditionnel. Ne sont comptabilisées que les affaires dans lesquelles l’homicide conjugal est la piste privilégiée par les enquêteurs.» D’où un nombre inférieur de féminicides recensés à ce jour.

 

Colleuses signataires de la tribune : Camille LEXTRAY, Chloé MADESTA, Marguerite STERN, Noa TARRAGANO, Sophia ANTOINE, Pauline GEORGET, Clémentine DREYFUS, Irene, Marie LAGUERRE, Elvire DUVELLE-CHARLES, Pauline CHANVIN, Charlotte MONASTERIO, Juliette HAMON, Sophie LECAT, Léa PRATI, Camille CARADEUC, Julie RABOU, Anouk GRUGET, Ellie MARTINAUD, Emma PRIGENT, Sarah BABIN, Alice MITTLER, Marion LUCAS, Julie Dentzer, Ophélie KRESAY-LAMOUSSE, Nathalie LAMOUSSE, Lily JAILLARD, Stéphanie CHEHAB, Karma DUQUESNE, Mona DELAHAIS, Marion VANDER CRUYSSEN, Gersende GODARD, Lyse NICOUD, Laura MARTI, Zoé CADIOU, Elise NACCARATO, Pauline MARDOC, Lison GOEBEL, Candice ROVERE, Enora LE MELLOT, Sandy BALABAUD, Fleur RIZZA TETELAIN, Mathilde DUVANEL, Lisa MARZIN, Laetitia DOUDET, Blanche SABBAH, Gaëlle MAILHOS, Jeanne HARANG-LEGRAND, Mathilde ALIBERT, Cécilia HOGG, Emma LANGLET, Chloé LE BACCON, Maya Martel, Sarah MALLEGOL, Leila BLIN, Nell YACEF, Mana BONIN-GUIZARD, Jade THOMASSIN, Pauline ACHARD, Ségolène LAIRE, Clarisse JOUAN, Solène CRÉPIN, Héloïse TESSEYRE, Mérédith TRINCAT, Bérénice FARGES, Rosanne LOGEART, Marie GUENNOU, Mélanie REY, Fanny JOUET, Alix JOUET, Violette HUSSON, Laureline LEROUX, Marie-Laure CASIER, Salomé ANIS, Clara GILLES, Marie-Ange CRETTÉ, Charlotte PECRIAUX, Juliette DELVIENNE, Lauranne WITT-GAUTIER, Anne PARISOT, Manon THEPENIER, Estelle ROUALEN, Marie QUITTELIER, Annabelle RAVIER, Anouk ALBERT, Malvina Buffet, Jade DUONG, Constance PEILLON, Lilou BÉNÉGUI, Léa LEFEBVRE, Marjorie MAZEAUD, Marion RENAUD, Chloé EFFLAME, Agathe LABBÉ, Tiffany RICHARD, Claire MARCHAL, Lucie GURY, Elisabeth ROPARTZi, Anicia BOUVIER-MALANDA, Juliette MALOT, Clervie GUILLEMOT, Delphine GARCELON, Nina DABBOUSSI, Clivia POTOT-DELMAS, Hélène PERRIN, Johanna FONTAINE, Eléonore PASCOLINI, Émilie DENEVE SERNA, Nina LYCOUDIS, Solène PAILLOT, Céline CORNET, Adèle SIMPER, Jeanne TESSON, Lucie DACHEZ, Diane RIOLI, Camille de Rouvray, Sarah AKKARI, Marie MARCHESI, Claire GRAZINI, Clotilde GIRAULT, Bélinda BIONDO, MJulie VASTENE, Nora TAWAB, Nadège KOUAO, Clémence EBER, Dayna EVANS, Maëlle ROBERT, Lou LOPES, Clémentine FARON, Marion BREELLE, Zelda Gayet, Jennifer Ribas, Anaëlle Robet, Morgane Senbel, Anna CIRCÉ, Nina MOULIN, Camille Ganivet, Elisa AUBIN, Lucile GAVORET, Krystel Le RIBLER, Anaïs Thévenot, Laurie CARQUET, Romane Dumousseau, Mathilde Grein, Célia MAURINCOMME, Fanny de Bernard, Clémence Baltazard, Soizic GRASSET, Eve ETIENNE, Jeanne MARQUET, Jeanne NEYROUD, Alex LANGE, Camille PERRIN, Charlotte BONNIVARD, Emma MOUILLON, Marine LACHENAL, Charlotte CORNU, Peggy CANOVAS, Emma LAMARD, Lucile DUPUY, Tiphaine MARQUET, Margaux WELTER, Flora FOULQUIER, Megan LE GUEN, Marion DESMEUZES, Camille ROUX, Ambre TIRADO, Margot VIEMONT, Daphné NGUYEN, Chloé GADILLE, Zoë BESNARD VANNIER, Morgane SOULIER-BOIS, Laureline GUIGON, Leslie LISON, Constance BALDINI, Raphaëlle DEBRUYNE, Hannah BERNARD, Gaby V., Mathilde.A, Léa GUISEPPIN, Anais DE LA FUENTE, Anaïs MARTIN, Stéphanie MORICE, Pauline CARIOU, Lucie CUQUEMELLE, Lola VIVES, Fanny COQUARD, Garance GREFFE, Jakline LAMBERTS, Théthis GANGLOFF, Laurene ALONSO, Alice FILMON, Sheïma DOGHRI, Elsa ROCHETTE, Emma FROBERT-SANCHEZ, Lohanne LE CUNFF, Mathilda TOMEŠ

https://www.liberation.fr/debats/2019/11/04/feminicides-etat-coupable-justice-complice_1760812

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.