Musique de film (5)

Après une plongée dans le noir de films et des salles, voir précédentes notes : Film noir et after noir,Musique de film (2), Jazz et nouvelle vague, musique-de-film-3/, musique-de-film-4/, quelques enregistrements pour (re)voir, inventer, des images, des projections. Au hasard de ré-écoutes récentes.

Buveurs et buveuses d’eau et vignoble, les raisins de la déraison

Sur une idée de Michel Autran vigneron, musique pour un film tourné entre 1925 et 1930…

Improvisations à trois, dans une configuration peu banale. Jean Aussanaire (saxophones alto et soprano, clarinette), Eric Brochard (contrebasse, voix), Clement Gibert (clarinettes, saxophone alto).

Qu’importent les titres, les liaisons imaginaires avec le monde du raisin, du verre et du ciel rouge. Un moment de bien-être.

« Du cultivateur de son à l’oreille curieuse »

Cd Jean Aussanaire – Eric Brochard – Clement Gibert : Déraisonnables, enregistré en mars 2016, ARFI


Comme indiqué dans une précédente note, musique-de-film-2/, les musicien·nes ne nous proposent pas exactement de la musique de film, mais le choix du nom de ce quatuor « Tarkovsky Quartet » souligne une proximité avec l’univers d’un grand cinéaste. D’autant que certains titres des compositions évoquent les rêves, les nuits blanches, les rêves diurnes ou éveillés…

Francois Couturier au piano, Anja Lechner au violoncelle, Jean-Marc Larché au saxophone soprano et Jean-Louis Martinier à l’accordéon.

Un disque plein de douce nostalgie, des atmosphères propices à la rêverie, un univers musical donnant le vertige.

Cd Tarkovsky Quartet : Nuit blanche, enregistré en avril 2016, Ecm.


« Alors le cinéma ? Oui et plutôt dix fois qu’une… Mais le cinéma remémoré, revisité, reformulé » (Thierry Jousse)

Remémoration et salles obscures. Films « mineurs » et écran des rêves. Un formidable trio composé de Vincent Courtois (violoncelle) Daniel Erdmann (saxophone ténor) et Robin Fincker (clarinette, saxophone ténor). Votre cinéma, peut-être…

Cd : Vincent Courtois, Daniel Erdmann, Robin Fincker : Bandes originales, enregistré en octobre 2016, La Buissonne


Music For The Silent Film

Un possible accompagnement sonore d’un chef d’oeuvre du cinéma expressionniste. Des humeurs et des décalages, des grincements et de l’humour. Dave Douglas (trompette), Dennan Maroney (piano préparé), Mark Dresser (contrebasse). Des projections musicales pour nos écrans en noir et blanc.

Cd Mark Dresser : The Cabinet of Dr. Caligari, enregistré en 1994, Knitting Factory Works


Dans un disque assez inégal, des pièces parfois émouvantes, projections possibles des images et des mémoires.

Norma Winstone (voix), Klaus Gesing (clarinette basse, saxophone soprano), Glauco Venier (piano), Helge Andres Norbakken (percussions), Mario Brunelle (violoncelle, violoncelle piccolo).

Les accents mêlés de la voix, de la clarinette et du violoncelle ouvrent des fenêtres sur l’écran coloré des images fuyantes.

Cd Norma Winstone : Descansado – Songs for Films, enregistré en mars 2017, ECM 2018

Didier Epsztajn

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.