Il fallait brandir nos clitoris qui faisaient monologues depuis trop longtemps

« Quant aux ennemis des femmes, ils ont opté pour trois stratégies différentes les premiers sont sortis à la lumière, les suivants sont restés tapis dans l’ombre, les derniers se sont collé un masque souriant sur la figure et se sont mêlés à la foule ». Le dossier de ce numéro est consacré aux premiers.

Dans son éditorial, « Nouvelle rentrée, nouveaux ennemis », Sabine Panet rappelle « les violences et les révoltes, les silences et les cris » des femmes. Elle détaille des stratégies d’attaques contre les droits des femmes. L’éditorialiste termine sur les « progressistes » qui se disent féministes, ceux qui « avec un peu de pouvoir, un peu d’argent, considèrent encore les femmes comme de la marchandise à laquelle ils ont droit – droit sur leur corps, sur leur autonomie, sur leurs pensées, sur leurs inventions »…

.

Dossier : Extrême-droite, une ombre brune sur les droits des femmes

Pour rappel, une déclaration de Damares Alves, ministre du gouvernement de Jair Bolsonaro : « les femmes sont nées pour être mères et pour s’occuper du foyer ».

Les autrices abordent, entre autres, le retour en force du Vlaams Belang, les propositions de l’extrême droite flamande, « La cellule familiale, considérée comme le socle de la société, est toujours au cœur de leur programme », la volonté de revoir à la baisse les subventions publiques « pour les études de genre », la figure de l’immigré « comme profiteur et source de roubles », les tendances virilistes de l’électorat masculin, les réactions féministes, le mouvement ROSA (Résistance contre l’oppression, le Sexisme et l’Austérité) – https://fr.campagnerosa.be

Le Brésil sous Jair Bolsonaro, un machisme ancré, « Cette élection a fait ressortir toutes les haines et les bassesses d’une partie de la société qui n’accepte pas l’émancipation des femmes, des Afrodescendant·es, des Amérindien·nes ou des LGBT rendue possible par les politiques inclusives de la période de Lula et Dilma Rousseff au pouvoir », le trio « religion, armée et monde des affaires », la défense de la « famille » et la lutte contre la « théorie du genre », la culture du viol, le mouvement Escola Sem Partido (« école sans parti ») « qui milite en réalité pour une purge dans l’Education, au nom de la patrie, de l’ordre social et surtout des valeurs chrétiennes », les résistances…

L’ombre brune au pouvoir en Europe, en Hongrie, en Pologne, en Italie…

En complément possible : Joelle Palmieri : Vulgarité, masculinisme : équation pour un avenir politiquevulgarite-masculinisme-equation-pour-un-avenir-politique/.

 

Parmi les autres textes publiés, je signale notamment :

  • Dans l’oeil d’Axelle : Révolte des femmes au Mexique, leur cri de ralliement : « Ils ne me protègent pas, ils me violent » (#NoMe CuidanMe Violan). En complément possible : Marlén de Castro : Mexique. « La disparition d’adolescentes, une forme organisée de féminicide »mexique-la-disparition-dadolescentes-une-forme-organisee-de-feminicide/)…

  • Ces petites filles qui ne naissent pas. Les pratiques de l’avortement sélectif, « les femmes indiennes ont le droit de faire grandir dans leur utérus pendant 9 mois les bébés de riches couples occidentaux venus dans leur pays pratiquer la gestation pour autrui ; mais elles ne peuvent pas voir grandir leurs propres filles »

  • Trois questions à Aurelie Mulova, victime de cyber-harcèlement raciste et sexiste : elle a porté plainte. « Dans mon cas individuel, c’est important de faire savoir que je ne suis pas d’accord avec ces propos, qu’ils ne sont pas anodins. C’est une manière de réaffirmer ma place en tant qu’être humain »…

  • La Garantie de Revenus Aux Personnes Agées (GRAPA), les femmes (2/3 des personnes recevant cette allocation), les changements, le contrôle, la suspicion, les entraves…

  • Une nouvelle révolution sexuelle sur Instagram ? La multiplication de comptes tenus par des femmes et abordant de façon émancipatrice le thème de la sexualité, « il fallait brandir nos clitoris qui faisaient monologues depuis trop longtemps », l’auto-observation, la sexualité sous l’angle du plaisir, « Les créatrices de ces pages dédiées à une éducation sexuelle féministe et respectueuse se lancent dans l’écriture de livres, la réalisation de podcasts ou de film documentaires inspirés de leurs comptes pour pérenniser leur action militante »…

  • La paix en Irlande du nord construite par les femmes mise à mal par le Brexit ?

  • Un camion pour la santé de toutes. Marseille, « Colette Mobile », l’accueil, « Il faut d’abord restaurer la confiance des femmes envers elles-mêmes et envers les autres »…

  • L’instinct maternel, l’instinct de reproduction ? « Les théories sur l’instinct permettent d’affirmer que le désir et le soin des enfants sont « naturels » – donc incontournables – pour les femmes », une série d’actions qualifiées d’« instinct » mais pour les éthologues : « l’instinct n’est pas ce qui explique le comportement mais ce qui est à expliquer », les significations sociales, « c’est l’injonction massive à être (de bonnes) mères qui occupe l’espace, bien plus que la biologie », les mécanismes complexes qui sont tout sauf infaillible, « Pourquoi seules les femmes auraient-elles l’instinct pour la reproduction, qui nécessite pourtant l’intervention d’un mâle et d’une femelle ? »…

  • La Maison’Elle, un hébergement temporaire pour des femmes qui en ressentent la nécessité…

  • L’histoire avec un grand Elles : Wilma Rudolph.

  • et toujours de riches rubriques : culture et informations internationales

Un journal de nos amies belges à faire connaître.

Axell221, Septembre 2019, http://www.axellemag.be

Didier Epsztajn

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.