Des enregistrements en 2016 (4)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2016, au hasard des écoutes.

Voir aussi : des-enregistrements-en-2016/, des-enregistrements-en-2016-2/, des-enregistrements-en-2016-3/#more-33037

Comme à la parade, de la joie, du rythme, des mélodies.

Un hommage à Ornette Coleman, une course d’écureuil sur un arbre…

César Poirier (clarinette, saxophone alto),

Yonathan Avishai (piano), Yoni Zelnik (contrebasse),

Donald Kontomanou (batterie), Inor Sotolongo (percussions).

A noter aussi un bien beau Django de John Lewis.

Le plaisir de l’instant et la force de la conjonction de la batterie et des percussions.

Cd Yonathan Avishai : modern times the parade, enregistré en juin 2016, jazz&people


Un trio composé de Tuomo Uusitalo (piano), Myles Sloniker (contrebasse) et Olavi Louhivuori (batterie) en dialogue avec un saxophoniste ténor, Seamus Blake.

Je retiens particulièrement les interventions du contrebassiste, les chaudes couleurs de l’ensemble.

Cd Tuomo Uusitalo, Olavi Louhivuori, Myles Sloniker : Northbound, enregistré en septembre 2016, Cam Jazz 2017


Dans ses derniers disques, Dave Liebman (saxophone soprano et ténor, flûtes) brille de mille feux. Et l’écoute de Fire donne un parfum de rupture avec l’état du monde présent, comme un appel musical à l’insurrection contre les petites musiques qui nous endorment. Le saxophoniste use parfois d’une douce ironie. Il dialogue ou trilogue avec la batterie de Jack DeJohnette et la contrebasse de Dave Holland. Le pianiste, Kenny Werner, introduit des espaces de mystère ou de perturbation dans les lignes musicales.

Le feu couve ou se déploie, l’énergie se diffuse… et à la chaleur des sonorités se développe l’espérance.

Lire l’article plus détaillé de Nicolas Béniès : jazz-dave-liebman-rencontre-au-sommet/

Cd Dave Liebman : Fire, enregistré en avril 2016, Jazzline 2018


Etre un « homme », être un être humain, c’est bénéficier ou revendiquer des droits civiques et sociaux

En 1968, à Memphis, deux travailleurs états-uniens sont écrasés par une benne d’ordures. Les employés des services sanitaires, le lendemain, manifestent en portant des pancartes où se lit : «I am a man. » 

Ron Miles (cornet), Brian Blade (batterie), Bill Frisell (guitare,) Jason Moran (piano,) Thomas Morgan (contrebasse). Des expressions tendres et poétiques d’où jaillissent l’émotion et la colère.

Cd Ron Miles : I am a man, enregistré en décembre é016, Yellowbird


Une belle introduction au piano et cymbales donne le ton. Julie Sassoon (piano), Lothar Ohlmeier (saxophone soprano, clarinette basse), Meinrad Knerr (contrebasse), Rudi Fischerlehner (batterie) forment un quartet dont les voix cheminent entre tristesse et émerveillement, entre tranquillité et joie. Les musiciennes sont rejoint·es par le trompettiste Tom Arthurs. Une musique qui vous accroche de vague en vague…

Cd Julie Sassoon Quartet : Fourtune, enregistré en juillet 2016, JazzWerkstatt


Je signale ce disque pour les chaudes sonorités entrecroisées des musiciens. Trois saxophones, Fabrice Moretti (Saxophone soprano et sur une piste, saxophone alto), Philippe Change (saxophone alto), Olivier Defays (saxophone ténor), Jean-Marc Volta (clarinette basse).

J’ai particulièrement apprécié les relectures d’Astor Piazzolla et Serge Gainsbourg, les dissonances assumées de Just so.

Il manque, en tout cas pour moi, un grain de folie rugueuse, un emportement hors des balises, une prise de risque… Reste donc un équilibre sonore assez enchanteur.

Classic Jam Quartet : Portraits, enregistré en juillet 2016, Klarthe


Encore une bonne surprise chez cet éditeur espagnol. Un trio composé de Bruno Angeli (piano), Mauro Gargano (contrebasse), Julien Augier (batterie) et un invité trompettiste Jason Palmer.

Certes rien de révolutionnaire, mais une musique d’un certain classicisme avec des soli incisifs.

Cd Round Trip Trio + Jason Palmer : Traveling High, enregistré en février 2016, Fresh Sound New talent 2017


Un quintet composé de Romain Cuoq (saxophone ténor), Anthony Jambon (guitare), Leonardo Montana (piano), Florent Nisse (contrebasse), Nicolas Charlier (batterie) et un invité le saxophoniste soprano Emile Parisien.

Ces instrumentistes s’accordent et dressent des paysages aux sonorités comme magiques. La valse de l’hiver nous enivre, l’espoir réchauffe les cercles…

Cd Awake : As we fall, Jazz&people

Didier Epsztajn

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.