Déclaration finale de la rencontre transnationale des travailleurs et travailleuses d’Amazon – Poznań (Mars 2019)

Les organisations membres du Réseau syndical international de solidarité et de luttes soutiennent l’auto-organisation des travailleurs et travailleuses d’Amazon.

La huitième rencontre transnationale des travailleurs d’Amazone s’est tenue du 15 au 17 mars 2019. Plus de 50 travailleurs et sympathisants d’Espagne, de France, de Pologne et d’Allemagne ainsi que six syndicats se sont réunis sur Poznań pour échanger des informations et planifier d’autres actions communes :

  • Comme décidé lors de la dernière réunion, pour la première fois, des informations ont été systématiquement collectées sur tous les FC (Fullfilment Center – entrepôts concernés et les conditions de travail sur place).

  • Sur Poznań, la campagne « Non à la Course Folle » contre les feedbacks et les taux de productivité élevés est lancée. Les travailleuses et travailleurs de FC d’autres pays veulent adopter cette campagne. A l’occasion de cette campagne, les participants de la réunion ont distribué des dépliants pendant le changement de quart de travail au FC à Poznan.

  • L’un des points centraux de la discussion a été l’utilisation du travail temporaire chez Amazon. En Pologne et en Espagne, Amazon continue d’avoir recours à des travailleurs temporaires avec des contrats très courts, parfois de deux semaines. En Allemagne, le travail intérimaire a été largement combattu avec succès il y a cinq ans. Des informations sur les stratégies réussies ont été échangées. La mise en place internationale du travail temporaire entraîne une pression sur les salaires et les conditions de travail dans tous les pays. En protestation contre l’utilisation du travail temporaire, un rassemblement s’est tenu devant le siège social de l’agence de travail temporaire Adecco à Poznan (voir vidéo : https://vimeo.com/326854438).

Il y a eu un point particulièrement discuté autour de la revendication d’un salaire commun européen. Les travailleuses et travailleurs d’Amazon font le même travail partout et même les niveaux de vie locaux ne justifient pas ces grandes différences. Toutefois, on s’est également demandé si le salaire européen était une demande stratégiquement raisonnable.

A l’issue de la réunion, les points suivants ont été décidés :

  • La controverse sur le salaire européen commun et la stratégie d’Amazon pour monter les travailleurs de différents pays les uns contre les autres montre que l’organisation transnationale des travailleurs d’Amazon a besoin d’une stratégie commune et à long terme. Pour la prochaine réunion, une discussion sera préparée par petits groupes.

  • La collecte d’informations concernant Amazon et les FC de différents pays sous la forme d’un fascicule sera poursuivie.

  • Il y aura des visites d’employés d’Amazon auprès d’autres FC à travers l’Europe.

  • La prochaine réunion aura lieu à Leipzig du 27 au 29 septembre 2019.

Jamais auparavant il n’y avait eu autant de travailleurs de pays différents à la Rencontre transnationale des travailleurs d’Amazon. Le fait que des travailleurs de syndicats aussi divers que Union syndicale Solidaires (France), CGT (Etat espagnol), Ver.di (Allemagne), IP (Pologne) et Solidarnosc (Pologne) ont discuté de revendications communes montre que le syndicalisme de base international au-delà des frontières syndicales est possible et doit être poursuivi et renforcé.

http://www.laboursolidarity.org/Declaration-finale-de-la-rencontre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.