Chaque représentation est une graine semée

Un éditorial signé par l’équipe du magazine pour ce 8 mars 2019, avec l’organisation d’une grande grève de femmes à l’initiative du « collecti·e·f 8 mars » (greve-des-femmes-greve-feministe-le-8-mars-2019-en-belgique/). Une grève féministe, l’arrêt du travail professionnel et de « notre travail gratuit et invisible dans le soin aux autres et dans nos foyers », une grève dans ces sphères considérées comme « privées », une grève de la consommation… « Femme, si tu ne luttes pas, personne ne t’écoute ! »

.

Dossier : Droits des femmes

Connaître notre histoire pour écrire l’avenir

Une histoire réduite à la part mâle de l’humanité, les femmes et leurs luttes invisibilisées, une ignorance entretenue par la société, la perpétuation des inégalité, l’effacement de l’historicité de la domination masculine et la naturalisation de celle-ci. Il suffit pourtant de chercher pour mettre à jour les luttes et les revendications des femmes. Une Encyclopédie d’histoires des femmes (Éliane Gubin – Catherine Jacques : Encyclopédie d’histoire des femmes en Belgique. 19e et 20e siècles), les cahiers du Grif (voir par exemple, Les cahiers du GRIF : le genre de l’histoirela-validite-de-laventure-pour-toustes-et-son-pouvoir-dutopie/). Lutter contre l’amnésie collective sur le passé et ces femmes cachées, « Prendre conscience des luttes du passé, des étapes, des jalons, mais aussi de l’enracinement des résistances, est plus que jamais nécessaire pour apprécier les droits qui sont les nôtres » et les autrices ajoutent « et les défendre ».

Jeanne Vercheval-Vervoort, les Marie Mineur, les évolutions dans la militance, le non-besoin de porte-parole, le droit à l’avortement, les urgences, les maisons de femmes battues…

Parmi les autres textes publiés, je signale notamment :

  • Dans l’oeil d’Axelle Les révoltes des ouvrières du textile au Bangladesh. Des milliers de femmes cousent des vêtements vendus en occident sous les marques H&M, Primark, Zara, Uniqlo, Aldi, etc. A quant une solidarité des consommatrices et des organisations syndicales de ces enseignes avec les revendications des ouvrières ?

  • Pour des assises des droits des femmes !, la nécessité de reconnaître des droits particuliers qui conditionnent leur accès à d’autres droits, des dossiers urgents évoluant que trop lentement : « lutte contre les violences, individualisation des droit en sécurité sociale, prise en compte des charges familiales, créances alimentaires, prise en compte des spécificités de genre dans les politiques d’asile, garantie d’accès à l’avortement et à la contraception, etc. »

  • Un bilan de cinq ans de ministère des Droits des femmes

  • Belle jeunesse !

  • Les femmes de droite, des femmes N-VA, le rappel des analyses d’Andrea Dworkin (https://entreleslignesentrelesmots.blog/ce-qui-parait-le-plus-noir-cest-ce-qui-est-eclaire-par-lespoir-le-plus-vif-texte-integral/), les lectures biaisées des Lumières, les démissions et les mensonges de la gauche, la reprise des « outils du maître »…

  • Népal. Une troupe de cirque voltige contre la traite des enfants. « Libéré·es d’une situation d’esclavage dans les cirques indiens, ces rescapé·es ont intégré le premier et unique cirque du Népal. Spectacles, sensibilisation à la traite et au trafic d’enfants, lutte contre les préjugés sur le cirque – synonyme de « mauvaise vie » -, la compagnie Circus Kathmandu ne néglige aucun combat ». Jouer sa propre histoire devant un public, une construction de l’autonomie. Le titre de cette note est la dernière phrase de l’article.

  • Sacrifice et révolte. La désobéissance aux règles, risquer sa vie, « mourir pour des idées », Salwa Bugaighis, Berta Caceres, Marielle Franco, le corps affaibli, les inégalités « mettre en relief tout ce qu’il y a à dénoncer ».

  • Le Collectif OXO, un collectif d’artistes féministes.

  • L’histoire avec un grand Elles : Edith Cavell.

  • et toujours de riches rubriques : culture et informations internationales.

Un journal de nos amies belges à faire connaître.

Axell217, mars 2019, http://www.axellemag.be

Didier Epsztajn

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.