Une folie de merles vocalise dehors

Une usine. Des luttes contre la fermeture et les licenciements.

Des textes de Sorj Chalandon, Juliette, Serge Halimi, Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, Dominique Manotti, Laurent Binet, François Morel, Didier Super, Guillaume Meurice, Didier Castino, Hervé Le Corre, Philippe Blanchet.

Des dessins de Bar, Faujour, Visant, Cami, Urbs, Brouck, Large, Colloghan, Giemsi, Besot, Man, Charlie Delta, Emma, Plantu, Ray Clide, Lasserpe, Java.

Contre les silences et les dénis, pour rendre publiques les décisions des actionnaires privés… Une solidarité qui engendre des mots contre les maux du capitalisme, de l’intérêt privatif et égoïste, de la veulerie politique.

Contre les trucages lexicaux qui voudraient que des licenciements soient nommés Plan de sauvegarde de l’emploi (PSE), que l’assistance permanente de l’Etat aux entreprises et à leurs actionnaires soient rebaptisées subventionsou  incitations fiscales (Les dirigeants d’entreprise demandent des subventions pour « créer » des emplois, c’est une forme d’escroquerie en bande organisée), que la complicité choisie (« ne rien faire, c’est choisir ») par les pouvoirs publics soit considérée comme une impuissance, « Ce livre a pour objectif de mettre un peu de lumière sur cette lutte et d’encourager tous ceux et celles qui ne veulent pas se résigner »

Contre les airs du temps, la novlangue, l’idéologie de la concurrence et du marché, une autre chanson, « faire briller les yeux de qui n’est plus tout seul dès lors qu’il entonne le refrain », d’autres mots et des actions pour décider en tant que salarié·es, en tant qu’ouvrier·es, en tant que citoyen·nes, collectivement et démocratiquement de nos avenirs…

Le titre de cette note est emprunté à Hervé Le Corre.

Ouvrage coordonné par Béatrice Walylo et Philippe Poutou : Ford Blanquefort. Même pas mort !

Editions Libertalia, Montreuil 2018, 90 pages, 8 euros

Didier Epsztajn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.