Falafel sauce piquante

Michel Kichka est le dessinateur belgo-israélien qui est un des fondateurs avec Plantu de « Cartooning for peace ».

Falafel sauce piquante est le titre de la BD autobiographique qu’il développe en 85 planches.

Né en 1954 en Belgique, il n’allait pas aux « scouts cathos » comme ses camarades de classe, mais à la « jeune garde », qu’il appelle « les scouts juifs », fondée par des sionistes socialistes en Pologne en 1910. Sa famille ne fait pas de politique

Il fait sa Bar-Mitsvah en 1967, un mois après la guerre des 6 jours. La victoire israélienne est vécue avec soulagement et fierté dans sa petite communauté juive liégeoise. Sa soeur part travailler tout l’été dans un kibboutz comme volontaire.

Premier voyage en Israël en juillet 1969 avec la Jeune Garde, émotion collective en posant le pied à Haïfa, travail en kibboutz, tourisme organisé, prise de conscience que Israël devient sa terre de prédilection, qu’il est un hybride produit de deux cultures.

En 1970, sa soeur fait son alyah et part dans un jeune kibboutz, où en 1971 Michka passe ses vacances.

En 1974, lui-même fait son alyah, mais pas pour le kibboutz. Hébreu intensif, découverte de la cacheroute, admission à l’école des beaux-arts de Jérusalem pour 4 années d’effervescence, mariage et enfant avec Olivia (« chez nous, c’est la parité, Olivia milite pour la paix (maintenant), et je dessine pour la paix »), conflit de voisinage avec un marocain qui ne supporte pas les ashkhénazes, service militaire puis réserve mais dessinateur dans tous les cas. Olivia manifeste pour la paix, et lui envoie un dessin par mois pour illustrer le journal de l’armée.

Les manifs pour la paix auxquelles Olivia participe sont attaquées par l’extrême droite, y compris violemment. Mais cela ne remet bien évidemment pas la confiance du couple dans l’État. Quand leur fils David reçoit le grade d’officier, les parents étaient fiers de David « qui endossait de lourdes responsabilités armé de ses valeurs humaines et morales solides », et les grands parents viennent de Bruxelles et de Paris pour assister avec fierté eux aussi à la cérémonie.

Parents de trois fils, Michel et Olivia passent « douze années complètement accros aux infos, passées entre fierté et angoisse, fierté de voir nos fils servir la patrie, angoisse car on n’est jamais à l’abri du pire ». douze années où « des terroristes kamikazes se firent sauter dans nos bus, nos cafés, nos restaurants, nos hôtels nos discothèques, nos rues, à Jérusalem, Tel Aviv, Haïfa »…, jusqu’à l’assassinat de Rabin. « A partir de ce soir-là l’histoire d’Israël s’écrira en deux périodes : avant et après l’assassinat de Rabin, Israël ne sera plus jamais le pays qu’il était et ne sera peut-être jamais le pays qu’il aurait pu être ». Etc.

On ne peut pas dire que Kichka ignore les Palestiniens. Plusieurs planches sur son amitié avec Baha, un dessinateur avec qui il ira à Cannes comme au Japon grâce à Cartooning for peace. Mais c’est un patriote israélien.

Il a un point commun avec Michel Warschawski. Venu d’Europe occidentale, il est tombé amoureux de Jérusalem.

Mais la similitude s’arrête là. Kichka correspond très bien à ce que Mikado dit du « camp de la paix » : on est contre la guerre jusqu’à son déclenchement, on soutient l’attaque et on demande vite que ça s’arrête. Cette idée qu’il y a un avant et un après l’assassinat de Rabin, c’est très exactement ce que Gidéon Lévy dénonce comme l’escroquerie intellectuelle des Travaillistes, comme si le processus de colonisation commençait avec cet assassinat.

Ce que j’ai trouvé intéressant, moi qui préfère la BD aux grandes sagas romanesques, c’est de pouvoir entrer dans cette psychologie du sioniste de gauche que la violence de la droite israélienne et la menace terroriste convainquent qu’il est bon et juste.

Michel Kichka : Falafel sauce piquante, Dargaud 2018

André Rosevègue

Une réponse à “Falafel sauce piquante

  1. A reblogué ceci sur Rajah Al Hurraet a ajouté:

Répondre à A JACOB Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.