La vérité sur ce qui nous arrive dans ce monde ne cesse d’évoluer…

« Il est une fissure, un trou noir, un danger indéterminé, une irruption permanente de l’inconnu dans notre monde surexposé ». Un mythe cinématographique et la violence indicible comme toile de fonds.

Marisha Pessl construit une aventureuse plongée dans des mondes interlopes, des images dont il est difficile de faire la part entre fantasme et réalité déformée. Elle nous parle de chambres noires, de secrets comme « des bulles d’air coincées sous les débris au fond d’un océan », d’un palais du rire, d’un tatouage bipode, d’un kirin japonais, d’espaces dédiés aux sorcelleries, de quête de soi peut-être. L’autrice nous entraine dans des espaces où la frontière entre intérieur et extérieur semble manquer de sens. D’autant que le récit est entrecoupé de documents, photographies, coupure de journaux, captures d’écrans de pages internet.

« Ce que j’avais voulu voir à l’intérieur, j’étais à présent enfermé dedans »

Un roman noir, un monde cinématographique, une plus qu’agréable plongée dans les délices d’une fiction s’auto-engendrant, un peu comme une vis sans fin. Comprendre et se tromper. Imaginer et se laisser prendre à ses propres filets. Vérité(s) et mythe(s)…

Et lorsque la rationalité forme enfin des explications possibles à nos délires imaginatifs, l’autrice rebondit et ne renonce pas à nous ré-entrainer dans ces espaces qui font le charme de la réalité imaginaire, « Mais ils ont déjà tout arrangé / Ils peuvent tout déranger. »

Marisha Pessl : Intérieur nuit

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Clément Baude

Gallimard – Du monde entier, Paris 2015, 718 pages, 24,90 euros

Didier Epsztajn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.