Appel contre la répression des mouvements sociaux en Grèce

La crise grecque ne fait plus la une des journaux, mais le peuple grec continue de souffrir de l’austérité implacable qui lui est imposée depuis plus de huit ans. Ceux qui s’opposent aux politiques des Memoranda sont confrontés à une répression croissante. Les actions contre les saisies et la vente aux enchères des logements sont particulièrement prises pour cible. Suite aux diktats des créanciers à la Grèce, le gouvernement SYRIZA, a considérablement intensifié, au cours des deux dernières années, la pression sur les propriétaires endettés pour aider les banques privées à recouvrer leurs emprunts. Une législation spéciale a été adoptée en décembre 2017 qui prévoit des peines pouvant aller jusqu’à six mois de prison pour les opposants aux saisies. En outre, le gouvernement a déplacé les procédures de vente aux enchères des salles de tribunal vers une plate-forme électronique activée par des notaires de l’intérieur de leur cabinet.

Depuis le début de l’année, des dizaines de militants à travers le pays ont fait l’objet de poursuites et plusieurs procès sont en cours. Parmi les personnes mises en cause, figurent Panagiotis Lafazanis, ancien ministre de l’Énergie du premier gouvernement SYRIZA et désormais secrétaire d’Unité Populaire, Elias et Leonidas Papadopoulos, tous deux membres fondateurs du réseau « Je ne paierai pas » ainsi qu’Elias Smilios, conseiller municipal de la région de Thessalonique. C’est la première fois depuis la chute de la dictature qu’un dirigeant d’un parti politique démocratique fait l’objet de poursuites judiciaires pour ses activités militantes. En outre, les poursuites à l’encontre de ces militants ont été engagées par une branche spéciale des services de sécurité, le « Département pour la protection de l’État et du régime démocratique », qui n’a fait preuve d’aucune activité à l’encontre d’Aube Dorée ou de tout autre parti d’extrême-droite. Ces militants risquent des peines de prison pouvant aller jusqu’à huit ans et demi.

C’est un moment critique pour la démocratie et les libertés civiles en Grèce. Nous exigeons l’abandon des poursuites à l’encontre tous les militant.e.s du mouvement contre les saisies et ventes aux enchères des logements. Nous exprimons notre solidarité à tous les Grecs confrontés à la répression pour leurs actions en faveur des droits sociaux.

Signatures collectives :

CUP (Candidature d’Unité Populaire), Catalogne ; Union Syndicale Co.Bas, Espagne ; Groupe parlementaire de la France Insoumise Habita Association pour le droit au logement et à la ville, Portugal ODG Observatoire sur la Dette et la Globalisation, Espagne ; Plataforma de Afectados por la Hipoteca (PAH), Espagne ; Procés Constituent, Catalogne ; Sindicat de Llogaters i Llogateres (Syndicat des locataires), Espagne; Association des Locataires Witten, Allemagne.

Premiers signataires :

Gilbert Achcar, politiste, SOAS, Université de Londres ; Tariq Ali, écrivain, Londres ; Cinzia Arruzza, philosophe, New School, New York ; Alain Badiou, philosophe, professeur émérite à l’ENS, Paris ; Ludivine Bantigny, historienne, Université de Caen; Diego Borja, ancien ministre de l’économie de l’Equateur ; Noam Chomsky, linguiste, MIT, Etats-Unis ; Jorge Costa, député, Bloc de Gauche Portugal ; Sevim Dagdelen, député au Bundestag, Die Linke ; Fabio De Masi, député au Bundestag, Die Linke ; Irene Escorihuela, Présidente de l’Observatoire DESC, Espagne ; Sònia Farré Fidalgo, députée En Comú Podem, Espagne ;Teresa Forcades, Procés Constituent, Catalogne ; Heike Hänsel, députée au Bundestag, Die Linke ; Eric Hazan, éditeur, Paris ; Stefano Fassina, député Liberi e Uguali, ancien vice-ministre des Finances de l’Italie ; Pierre Khalfa, Fondation Copernic, Paris ; Stathis Kouvélakis, philosophe, King’s College Londres ; Costas Lapavitsas, économiste, SOAS Université de Londres ; Frédéric Lordon, philosophe et économiste, CNRS ; Francisco Louça, économiste, Université de Lisbonne ; Jean-Luc Mélenchon, président du groupe parlementaire de la France Insoumise ; Manolo Monereo, député, Podemos ; Michaël Löwy, sociologue, directeur émérite de recherche CNRS, Eric Toussaint, CADTM, Belgique ; Miguel Urban, député au Parlement Européen, Podemos ; Eleni Varikas, Professeure émérite, Université de Paris 8.

Liste des signataires :

Alejandro Andreassi, Université Autonome de Barcelone

Clémentine Autain, député, France Insoumise

Trond Andresen, Université Norvégienne de Science et de Technologie

Josep Maria Antentas, sociologue, Université Autonome de Barcelone

Emmanuel Barot, philosophe, Université de Toulouse- Jean Jaurès

Tithi Bhattacharya, Historienne, Purdue University

Josep Bel, Co.Bas and Procés Constituent, Espagne

Ugo Bernalicis, député, France Insoumise

Hugo Blanco, ancien député FOCEP, Pérou 

Robert Brenner, historien, University College of Los Angeles

Laura Camargo, députée à la Communauté Autonome des Iles Baléares, Podemos

Raúl Camargo, député à la Communauté Autonome de Madrid, Podemos 

Josep Manel Busqueta, économiste, Catalogne

Séverine Chauvel, sociologue, Université de Paris-Créteil

Alexis Corbieres, député, France Insoumise

Pablo Cotarelo, économiste, EReNSEP, Barcelone

Sergi Cutillas, économiste, Podemos, Barcelone

Alexis Cukier, philosophe, Université de Poitiers

Laura Díaz, députée à la Communauté Autonome de Madrid, Podemos

Jodi Dean, philosophe, Hobart and William Smith College, Geneva, New York

Klaus Draeger, ex-coordinateur du groupe GUE/NGL au Parlement Européen pour l’Emploi et les Affaires Sociales, Allemagne

Cédric Durand, économiste, Université Paris 13

Zillah Eisenstein, Professeure émérite de sciences politiques, Université d’Ithaca New York

Steve Edwards, Professeur d’histoire de l’art, Birkbeck, University of London

David Faroult, maître de conférences à l’Ecole Nationale Supérieure Louis Lumière, Paris

Caroline Fiat, députée, France Insoumise

Carme Font, Podemos, Catalogne

Iolanda Fresnillo, économiste, Ekona, Catalogne

Isabelle Garo, philosophe, Paris 

Franck Gaudichaud, politiste, Université de Grenoble

Kenneth Haar, Corporate Europe Observatory

Peter Hallward, philosophe, Kingston University, Royaume-Uni 

Michel Husson, économiste, Paris

Scott Ferguson, Université de South Florida

Claudio Katz, Université de Buenos-Aires-Conicet, Argentine

Razmig Keucheyan, sociologue, Université de Bordeaux 

Thierry Labica, Université de Paris Nanterre

Wilhelm Langthaler, écrivain et activiste, Committee Euroexit, Vienne

Olivier Lecour-Grandmaison, historien, Université d’Evry-Val d’Essonne

Bastien Lachaud, député, France Insoumise

Michel Larive, député, France Insoumise

Isidro López, député à la Communauté Autonome de Madrid, Podemos

Ramon Luque, Secrétaire pour les Relations Internationales de EUiA (Gauche Unie Catalogne)

Bill Mitchell, économiste, Université de Newcastle, Australie

Eva Nanopoulos, juriste, Queen Mary Université de Londres

Olivier Neveux, Professeur d’histoire et d’esthétique du théâtre, Ecole Normale Supérieure, Lyon

Paul O’Connell, juriste, SOAS Université de Londres

Danièle Obono, députée, France Insoumise

Arcadi Oliveres, Procés Constituent, Catalonia

Younous Omarjee, député au Parlement Européen, France Insoumise

Mathilde Panot, députée, France Insoumise

Moreno Pasquinelli, porte-parole du MPL- Programma 101, Italie

Jaime Pastor, politiste, directeur de Viento Sur, Espagne

Loïc Prud’homme, député, France Insoumise

Adrien Quatennens, député, France Insoumise

Alfredo Saad-Filho, économiste, SOAS Université de Londres

Jean-Hugues Ratenon, député, France Insoumise

Eulàlia Reguant, ex-députée CUP au parlement catalan

Muriel Ressiguier, députée, France Insoumise

Sabine Rubin, députée, France Insoumise

François Ruffin, député, France Insoumise 

Lorena Ruiz-Huerta, ex-porte-parole du groupe Podemos à la Communauté Autonome de Madrid

Carlos Sánchez Mato, responsable des questions économiques de la Gauche Unie, Espagne 

Carmen San José, députée à la Communauté Autonome de Madrid, Podemos

Andy Storey, économiste, University College de Dublin, Irlande

G. M. Tamás, philosophe, Central European University, Budapest

Bénédicte Taurine, députée, France Insoumise

Alberto Toscano, philosophe, Université Goldsmiths de Londres

Willy Pelletier, sociologue, Université de Picardie, Fondation Copernic

Ricard Ustrell, Journaliste, Catalogne

Luc Vincenti, philosophe, Université de Montpellier


Article publié initialement dans Libération

https://unitepopulaireparis.wordpress.com/2018/11/27/appel-contre-la-repression-des-mouvements-sociaux-en-grece/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.