L’ouverture de la PMA doit (re)devenir un combat féministe

L’ouverture de la PMA à toutes les femmes sans considération de leur situation matrimoniale ou de leur orientation sexuelle joue les arlésiennes. Cela a commencé avec la loi instituant le « mariage pour tous » : la question de l’ouverture de la PMA s’est invitée dans le débat, comme pour convaincre les lesbiennes de soutenir l’institution hétérosexiste qu’est le mariage : celui-ci devait leur en garantir l’accès au nom d’une égalité des droits excluant pourtant les femmes célibataires. Autrement dit, les associations lGbt, oubliant au passage que l’homophobie, système d’oppression inhérent à la domination masculine, se nourrit de sexisme, ont fait miroiter l’ouverture de la PMA pour faire venir à la cause du mariage des femmes qui n’étaient a priori pas acquises à cette institution qui les opprime depuis qu’elle existe.

Le « mariage pour tous » est passé… et l’ouverture de la PMA n’est pas venue en dépit de l’engagement volontaire de nombreux collectifs lesbiens qui ont cru possible de pervertir par leur seule orientation sexuelle l’idéologie maritale. Avec le relais des militants lGbt, les arguments ont fusé pour répondre coup pour coup aux offensives réactionnaires : oui, les homoparents sont de bons parents ; oui, le mariage est le lieu de la PMA au même titre qu’il l’est de la filiation ; oui, les enfants des homoparents sont aussi heureux que les autres.

L’ouverture de la PMA se transforme alors en défense de l’homoparentalité, confinant au passage les lesbiennes dans un rôle de mère qui invisibilise un peu plus leur désir homosexuel et ouvre la voie à la GPA au nom d’une liberté de toutes les femmes à disposer de leur corps… au service des hommes : leur donner des enfants ; leur donner du plaisir ; et continuer à servir l’ordre bourgeois, hétérosexiste et raciste par leur travail gratuit.

En validant un discours machiste qui valorise leur compétence maternelle et leur soumission à l’institution du mariage, les lesbiennes ont ainsi aliéné ce qui fondait leur liberté. Souvenez-vous : ni mère ni épouse ! Et si tant est que l’on souhaite être mère, pourquoi valoriser ce statut d’épouse qui nous opprime ? L’ouverture de la PMA est une opportunité pour faire la nique à l’hétérosexisme et revendiquer un statut personnel où l’égalité (fiscale, patrimoniale, filiale, sociale) se fait fi du genre et des conventions. Il est urgent de la revendiquer en tant que droit des femmes, ce qui implique de la dissocier du mariage : on peut ainsi contrer l’argument masculiniste qui au « sans père » préfère le « sang (du) père » ; c’est aussi l’occasion de sortir la filiation de son actuel carcan familial qui prive les enfants de la protection de tous leurs parents.

Les récentes manifestations contre les violences homophobes sont la dernière démonstration (en date) que le mouvement lGbt n’est plus l’allié des femmes : elles y sont invisibilisées, réduites à un rôle procréatif au service de l’ordre patriarcal qui cherche avant tout à créer les conditions d’une procréation sans mère dans laquelle l’ouverture de la PMA n’a pas sa place car elle est de nature à émanciper un peu plus les femmes : elles doivent aujourd’hui en faire un argument de leur libération au sein du mouvement féministe seul garant de la défense de leurs droits.

Cy Jung, 6 novembre 2018 ®

http://www.cyjung.com/spip.php?article3166

De l’autrice :

#StopFootPro – Boycottons la Coupe du monde de footballstopfootpro-boycottons-la-coupe-du-monde-de-football/

Saint-Valentin : la propriété, c’est du viol ! saint-valentin-la-propriete-cest-du-viol/

L’homosexualité politique, la liberté !lhomosexualite-politique-la-liberte/

La lutte contre le sexisme ne peut s’absoudre d’un projet révolutionnairela-lutte-contre-le-sexisme-ne-peut-sabsoudre-dun-projet-revolutionnaire/

Sécurité intérieure : trop de police tue la policesecurite-interieure-trop-de-police-tue-la-police/

Présidentielle 2017 – Qui portera notre espoir ?presidentielle-2017-qui-portera-notre-espoir/

L’état d’urgence : une sécurité de façade au péril de la démocratie et de la libertéletat-durgence-une-securite-de-facade-au-peril-de-la-democratie-et-de-la-liberte/

Plus que jamais, Pride !plus-que-jamais-pride/

Le harcèlement sexuel, appareil répressif de la domination masculinele-harcelement-sexuel-appareil-repressif-de-la-domination-masculine/

2 réponses à “L’ouverture de la PMA doit (re)devenir un combat féministe

  1. Je ne vois pas en quoi la PMA est féministe. Elle ne l’est d’ailleurs pas plus que le mariage. Aucun encouragement à la maternité ne peut être émancipateur. S’il était question d’une recherche d’égalité entre hétérosexuelles et lesbiennes, plutôt que d’appeler à l’ouverture de la PMA pour toutes, il aurait suffi d’appeler à l’interdiction de la PMA pour toutes, soit la PMA pour personne. L’abolition de la PMA n’est pas plus insensée que l’abolition mondiale de la GPA qui a fait l’objet de pétitions par certaines organisations.

    Donc on voit bien que l’argument de la recherche d’égalité n’est qu’un prétexte bidon, le vrai enjeu est celui de la défense d’intérêts communautaires, en premier lieu pour les homosexuels la possibilité d’avoir des enfants de leur propre sang. Il ne s’agit donc pas d’une loi pour l’égalité des droits mais d’une loi communautariste. Preuve en est la GPA qui est strictement interdite en france. Ca n’empêche pas le mouvement militant gay de revendiquer sa légalisation. Les lesbiennes feraient exactement pareil si la PMA était strictement interdite en france. Elles ne la réclament pas parce qu’une ultra-minorité d’hétérosexuelles y a droit, elles la réclament par choix de société, en soutien à une politique nataliste et à la parentalité biologique.

    • sans partager ce point de vue, et encore moins la notion de « loi communautarisme »
      je souligne néanmoins la remarque sur la « parentalité biologique »
      en effet : un·e enfant peut-être, mais pourquoi donner tant d’importance au « sang », au « sperme », etc…
      être parent·e, adulte bienveillant·e, est toujours une construction sociale…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.