Brésil : Quilombo Campo Grande est menacée par le fascisme

Nous, les familles du MST de la région sud de l’état du Minas Gerais, installées au Quilombo Campo Grande, dénonçons l’action fasciste contre nos 20 ans de lutte.

Après tant d’années de lutte, les familles disposent aujourd’hui d’infrastructures électriques, d’abris et produisent une grande diversité de production agro-écologique, comme le café, de nombreuses variétés de maïs, de haricots, de légumes, de fruits, de semences biologiques de bovins, de poulets, de cochons.

Par leur travail, ces familles génèrent la souveraineté alimentaire, non seulement pour ceux et celles qui produisent et vivent sur la terre, mais aussi pour des milliers de personnes qui ont accès à une nourriture saine et de qualité sans poison.

Le campement génère également une distribution des revenus. Le terrain, qui n’avait qu’un seul propriétaire, apporte aujourd’hui de la dignité à environ 450 familles, soit plus de 2 000 personnes qui en étaient presque à rêver de posséder le terrain par décret de l’Etat.

Mais maintenant, à travers une conspiration légale entre les grands propriétaires terriens, les députés du groupe ruraliste et les entreprises agroalimentaires de la région, un processus d’expulsion pour ces familles est en train de s’organiser.

Cette situation est inacceptable !

Les familles peuvent maintenant perdre tout ce qu’elles ont construit au fil des ans.

C’est l’un des plus anciens conflits agraires du pays.

Nous demandons l’appui des organisations, amis, sympathisants et sympathisants pour envoyer le courriel ci-dessous, demandant le rejet de l’action d’expulsion aux adresses suivantes :

bhe.vagraria@tjmg.jus.br (vara agraria)

contacto@crdhsulmg.com.br (entidad que está acompañando el caso)

Aos cuidados do Dr. Sr. Juiz Walter Ziwicker Esbaille Junior,

Venho através deste declarar sobre ação de reintegração de posse N° 0024.11.188.917-6 ajuizada em 17.06/2011, meu pedido de indeferimento de ação de reintegração de posse, que estão de acordo com os artigos 22 a 20 da DUDH consubstancia os direitos sociais, o direito ao trabalho, à escolha do trabalho, pois as 450 famílias, mais de 2000 pessoas já estão em posse velha da área a mais de 20 anos, tem suas casas, produção e reprodução da vida neste local. Pela resolução do conflito e pela permeância das famílias, fazemos esse apelo

Sem mais a declarar

Nom / organisation, date et Pays

Nous sommes la résistance !

La lutte pour la réforme agraire est la lutte pour la démocratie.

https://viacampesina.org/fr/bresil-quilombo-campo-grande-est-menacee-par-le-fascisme/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.