Une brique dans le ventre, du ciment dans le coeur

Sabine Panet, dans son éditorial, L’aubépine et la mauve, parle, entre autres, de Semira Adamu, « Alors elle est morte, de ne pas vouloir rentrer. Elle est morte, il y a juste vingt ans, résistant au retour, résistant aux mains des hommes qui la maintenaient pour la priver d’oxygène », des centres fermés, de celles tuées par des hommes-compagnons…

Le titre de cette note est extrait de l’éditorial.

.

Dossier :Cibles et résistantes. Femmes face à la violence d’Etat

Des femmes et la violence d’Etat, Semira Adamu, Mawda Shawri, Assa Traoré, des mobilisations « pour la justice et contre l’impunité des forces de l’ordre ».

Cela fait 20 ans que Semira Adamu a été tuée par des gendarmes belges lors de son expulsion forcée. Cela fait quatre mois que Madwa Shawri (une fillette de deux ans) est décédée d’une balle policière en Belgique. Adama Traoré a été tué par des policiers lors d’une interpellation et d’un « plaquage ventral », la marche pour la justice… Violence d’Etat, déni de justice, impunité policière…

En complément possible, Collectif Case Rebelles : 100 Portraits contre l’Etat policier À celles et ceux qui ont perdu ces êtres chers : a-celles-et-ceux-qui-ont-perdu-ces-etres-chers/Introduction :introduction-de-louvrage-du-collectif-cases-rebelles-100-portraits-contre-letat-policier/Note de lecture :loubli-est-sans-conteste-un-ultime-et-terrible-prejudice/

Parmi les autres textes publiés, je signale notamment :

  • Dans l’oeil d’Axelle :En Corée aussi des femmes sont « déterminées à pouvoir disposer de leur corps ». La lutte pour le droit à l’avortement (une facette décisive des droits sexuels et reproductifs) n’est pas limitée à l’Europe, aux USA et à l’Amérique du Sud. 7 juillet, des « femmes manifestent sur la place Gwanghwamun, à Séoul, et brandissent des affiches où il est écrit : « Abolition des lois punissant l’avortement ! » ». Le 4 août, des coréennes se sont mobilisées contre « les caméras pornographiques » qui les filment secrètement dans les lieux comme les toilettes, les vestiaires, les trains…

  • La réhabilitation de quinze « sorcières » et de deux « sorciers » brulé·es en place publique entre 1602 et 1652 à Nieuport.

  • « Si tu touches à une, tu touches à toutes ! ». Contre une agression sexiste et raciste, contre l’impunité dont bénéficient les auteurs des agressions, contre l’« ordinaire » de ces agressions envers les femmes.

  • Burkini, tenue de plage, l’obsession des hommes sur les tenues de femmes, des interdictions et des avis contraires de tribunaux… Avec humour, Irène Kaufer suggère « tant qu’on est sur la lancée d’une stricte égalité dans les piscines, d’interdire aux femmes de se raser les jambes ou de se couvrir le torse »… « Poils et seins nus pour tous et toutes ! »

  • Aurore Kesch : nouvelle présidente de Vie Féminine

  • Nasrin Sotoudeh, une avocate pour des Iraniennes en lutte pour leurs droits, l’accès aux études, le planning familial, le refus de l’obligation du foulard et les dévoilements en public, les passages de l’incivilité à la désobéissance civile…

  • Un documentaire Rêver sous le capitalisme, la souffrance au travail, la banalisation de l’injustice sociale, un film recréant « une communauté invisible, une communauté de rêves ».

  • Les accusations de bavardage, un mythe à réduire au silence, « partout où l’on parle (et où l’on se fait entendre), les femmes sont minoritaires », la monopolisation de la parole par des hommes. « Bavarder, c’est transgresser la règle du silence ».

  • La caractère majoritairement masculin de l’espace public, des rues et des bâtiments publics, un collectif Noms Peut-être !

  • L’histoire avec un grand Elles : Grace O’Malley, femme d’affaires et pirate…

  • et toujours de riches rubriques : culture et informations internationales (Je souligne, entre autres, le congé payé pour les victimes de violences conjugales en Nouvelle-Zélande).

Un journal de nos amies belges à faire connaître.

Axell211, septembre 2018, http://www.axellemag.be

Didier Epsztajn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.