Hier pour aujourd’hui. Quelques enregistrements des années 80

La musique et les disques survivent heureusement aux effacements organisés par les maisons de disques et les surfaces dites spécialisées.

Par simplification, les années 80. Certain-e-s musiciens-ne-s débordaient des cadres entravant leur liberté. D’autres approfondissaient des veines encore fécondes, d’autres encore créaient des passerelles entre les temps et les formes.

Restent aujourd’hui des disques nécessaires. Au hasard de ré-écoutes récentes.

double-double-youDe grands musiciens en réunion pour un quintet : Kenny Wheeler (trompette et bugle), Mike Brecker (saxophone tenor), JohnTaylor (piano), Dave Holland (contrebasse) et Jack DeJohnette (batterie). Une grande homogénéité et des places pour solos. Des musiciens inspirés. Un disque qu’il serait dommage d’oublier.

Cd Kenny Wheeler : Double, Double You, enregistré en mai 1983, ECM 1984

MI0002125398Des standards aux pleines couleurs

Lee Konitz (saxophone alto), Fred Hersch (piano), Mike Richemond (contrebasse) et Adam Nussbaum (batterie)

Une combinaison d’élégance et d’humour, une relecture vivifiante faite de sinuosités toutes en couleurs, de décalages instrumentaux…

Je souligne le duo entre saxophone et contrebassiste dans « Valse Hot » de Sonny Rollins, « Giant Step » de John Coltrane, le beau « Someday My Prince Will Come ». Sans oublier le morceau de Lee Konitz qui ouvre le disque « Round & Round ».

Cd Lee Konitz : Round & Round, enregistré en 1988, Decca-Limelight 1989

8010Un disque pour l’éternité

Jeanne Lee (voix) et Ran Blake (piano), tantôt en duo tantôt seul-e. Une atmosphère, des colorations, des timbres… Et à chaque écoute, un sentiment de découverte, de surprise. Deux voix inoubliables.

Cd Ran Blake / Jeanne Lee : You stepped out of a cloud, enregistré en août 1989, Owl 1990

R-931646-1181628769.jpegCalling it The 8th and 9th

Une fois encore l’auditeur et l’auditrice seront emporté-e-s par la force magique du piano et des musiciens : Cecil Taylor (Bosendorfer piano), Jimmy Lyons (saxophone alto), William Parker (basse) et Rashid Bakr (batterie).

Feu, densité, fièvre ou énergie, chacun-e choisira ses qualificatifs pour ce magique Cecil.

Cd Cecil Taylor Unit : The Eighth, enregistré en novembre 1981, Hat Hut 2006

R-4570430-1368697817-5559.jpegSur plage, Louis Sclavis (clarinette basse, clarinette, saxophone soprano, chant) est accompagné (Alain Rellay au saxophone, Alain Gilbert au trombone, Jean Mereu à la trompette, Patrick Vollat au piano).

Pour le reste, des numéros de funambule d’un « petit prince de la clarinette basse ». Jubilatoire.

Cd Louis Sclavis : Ad Augusta Per Angustia, enregistré en mai 1981, Nato 1991

Didier Epsztajn

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.