Mots d’amour perdus sans collier

l-empreinte-ironique-de-pierre-trefoisComme l’écrit Jean-Pierre Verheggen, dans sa courte préface « Fragile, carnassier », il y a ici, entre autres, des empreintes, de pertinentes flèches littéraires, des inventions, de l’humour, des fusées verbales, des conjugaisons joyeusement revisitées, des dérapages inattendus, des traits d’amertume…

Une invitation à regarder du coté invisible des mots, à passer de l’autre coté de la plume, à jouer avec les vocables, les aphorismes, les rencontres, « L’ornithorynque incarne le slogan : « Ensemble, même si on est différents ! » », les phrases devenues orphelins, les sourires ou les ricanements…

Citations, errances, promenades, art de la paresse « combattre la fatigue à titre préventif », attente de Godot…

« Entre la dentelure du doute et l’aplomb des certitudes.

Entre prémonitions et douche vinaigrée.

Le sentier, étroit, où je suspens mon pas ».

Accorder le « Prix Nobel de la Désertion », jouer de l’incrédulité, accepter les petits manques aux textes écrits…

« Cela fait 50 que je me bouture et m’épierre sans

résultat probant pour mes floraisons intérieures : les ronces

étouffent toujours les petites ancolies… »

De l’auteur :

avec André Doms : Rouge résiduel

tu-ne-travailles-plus-que-le-doute/

« L’art contemporain est-il soluble dans la barbarie ? » : lart-contemporain-est-il-soluble-dans-la-barbarie/

Tropique du Suricate : un-seul-etre-vous-manque-et-tout-est-demeuble/

Pierre Tréfois : L’empreinte ironique

Gros textes, 2015, 60 pages, 8 euros

Didier Epsztajn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.