Lettre de l’Union Française des Associations Tsiganes

e2b5e0a7318883060ad45743bf4787eb_html_m6343581.jpg.htmlUnion Française des Associations Tsiganes (U F A T )

Roms-Gitans-Manouches-Sintis –Yeniches

Eugène Daumas 605, route de Corbarieu 82000 Montauban Télé : 05/63/91/17/65/ port :06/62/37/74/57/ Mail / eugene.daumas@sfr.fr

Monsieur François HOLLANDE Président de la République

Palais de l’Elysée

55 rue du Faubourg Saint-honoré

75008 PARIS

Montauban, le 28 janvier 2015

Monsieur le Président,

Nous avons été très étonnés par l’absence de référence au génocide des Rroms et très rares propos tenus au sujet de mes frères Tziganes et Gens du Voyage français lors des commémorations du génocide commun à celui de nos frères juifs.

C’est bien parce qu’ils étaient juifs et parce que nous étions Tziganes que nous avons subi internement et extermination (en France et dans toute l’Europe) victimes de l’idéologie nazie. Et les nôtres furent également massacrés par des populations civiles en Pologne, Roumanie, Hongrie….

Les français savent-ils et se souviennent-ils qu’il y eu 30 000 internés dans les camps français dont 20 000 furent déportés et 18 000 exterminés dans les camps Allemands et Polonais.

600 000 tziganes européens furent massacrés dans les camps, dont 20 000 dans le camp d’Auschwitz où vous vous êtes rendu.

Vous dites aux français que, sans témoignage et sans travail de mémoire, discriminations et actes de racisme persisteront.

C’est la raison pour laquelle nous avons dénoncé les actes barbares en lien avec l’affaire de Charlie Hebdo, tout comme nous soutenons les hommages de commémoration auxquels nous sommes invités aux côtés des représentants de la communauté juive.

A ce propos, nous vous rappelons vos propos de candidat adressés à notre association : « Les tsiganes, Roms, gens du voyage ont été et sont encore souvent victimes de discriminations et de persécutions. Ils ont longtemps été les oubliés de l’histoire et de la reconnaissance officielle des crimes commis pendant les années noires de l’Europe. Je veux m’engager à œuvrer pour que l’extermination des tsiganes par le régime nazi soit reconnue au niveau européen et international.»

Nous voulons croire, que l’oubli de nous associer à la commémoration du 70ème anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz et de rappeler lors de vos prises de parole en France que les Tziganes ont payé un lourd tribu du fait de leur origine ethnique et de leur mode de vie, est en lien avec votre mobilisation contre les actes barbares commis en France.

Nous interpellerons de la même façon votre Premier Ministre, car nous attendons que les Ministres de notre pays, qui mettent en œuvre la politique que vous concevez, n’oublient pas de prendre en considération cette tragédie qui a touché le peuple Rrom.

Nous attendons que notre société fracturée, n’oublie pas le lien indéfectible des Tziganes français avec leur Patrie et que celle-ci leur propose des réponses adaptées à leur histoire « extra-ordinaire ».

Vous remerciant pour l’attention que vous porterez à ce courrier, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, nos meilleures salutations

Le Président de l’UFAT

histoire oubliées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.