Trio : sans piano (4)

Si le trio batterie/contrebasse/piano est souvent considéré comme le trio par excellence, les combinaisons de trois instruments sont aujourd’hui très variées.

Une diversité surprenante, des inventions et des (dés)équilibres toujours renouvelés, des surprises encore et pas seulement par le choix de l’instrument « soliste ». Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Trio : sans pianoTrio : sans piano (2), Trio : sans piano (3)

 

cd4« Impertinance d’une musique libre de toute contrainte stylistique ? Impertinance, du bonheur des timbres, de la mélodie, de la danse ? Impertinance, d’une faute d’orthographe ! » (Michel Godard)

Franck Tortiller (vibraphone, marimba, xylophone), Michel Godard (tuba, serpent), Patrice Héral (percussion, voix, samplers, électroniques) nous proposent des musiques à la fois charmeuses, troublantes par les timbres et les rythmes, et à l’audace joyeuse et impertinantes. Un petit tour du monde.

Cd Franck Tortiller, Michel Godard, Patrice Héral : impertinAnce, enregistré en décembre 2005, CAMjazz 2006

cd5« Face à un monde sans éthique où les logiques commerciales dominent et imposent leur diktat, nous essayons autour d’un courant musical sans tricherie ni concession, d’exister, d’être vivants et par la-même résistants » Christophe Marguet

Le premier enregistrement d’un trio. Christophe Marguet (batterie et percussions), Olivier Sens (contrebasse) et Sébastien Texier (saxophone alto et clarinette). Ni empressement, ni volonté de saturer l’espace, trois musiciens en entente. Dialogues, solos sans bavardage. Sonorités aériennes. Les marches poétiques jusqu’aux turbulences.

Cd Christophe Marguet Trio : « Résistance poétique », enregistré en novembre 1996, Label Bleu

cd6Un trio en concert, Jon Irabagon au saxophone ténor, Mark Hellias à la contrebasse et Barry Altschul à la batterie et aux percussions. Des réminiscences de Roscoe Mitchell, d’Anthony Braxton, de Henry Threadgill, du trio de Sam Rivers, réminiscences mais sans copies

Des fulgurances, un batteur-percussionniste étonnant, un contrebassiste attentif et soliste remarquable dans « Sunrise », un saxophoniste inspiré, alternant ostinato, improvisations et espaces de rêverie. J’ai particulièrement apprécie le « Wherewithal ». Le souffle des histoires du jazz post-bop sans nostalgie.

Cd Jon Irabagon : It Takes All Kinds, enregistré en juillet 2013, Jazzwerkstatt

2349 XUn voyage mélodique jusqu’une « Bossa For Michael Brecker ». Wolfgang Muthspiel à la guitare, Larry Grenadier à la contrebasse et Brian Blade à la batterie proposent des instants colorés, aux rythmes légers. Le flottement d’un instant.

Cd : Wolfgang Muthspiel, Larry Grenadier, Brian Blade : Driftwood, enregistré en mai 2013, ECM 2014

Didier Epsztajn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.