Concerts (3)

Certains concerts ont laissé des traces, dans l’imaginaire et sur des disques.

Heureusement, car la présence du public, la nature des salles et d’autres éléments, quelques fois plus contingents, font qu’il se passe quelque chose de plus, un peu au delà… Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Concerts et Concerts (2)

cd1Saxophones déchirant l’espace, saturations de la guitare électrique, imprégnation de blues, les musiciens, Mats Gustafsson (ts, bs), Tsugami Kenta (as), Otomo Yoshihide (el-g), Mizutani Hiroaki (b) et Yoshigaki Yasuhiro (ds, tp) nous proposent une musique retrouvant l’énergie de la révolte. Le concert débute par la pièce de Charlie Haden « Song for Che ». Ceci donne à la fois le ton musical et l’ambiance de référence. Loin des musiques trop policées, la force des dissonances combinées aux mélodies réappropriées, comme la pièce de Jim O’Rourke « Eureka » ou aux créations inspirées.

Cd Otomo Yoshihide’s new jazz quintet : ONJQ live in Lisbon, enregistré en août 2004, clean feed 2006

cd2Chaude soirée

Un quartet chauffé à blanc. Un saxophoniste alto (Sadao Watanabe), aux accents parkeriens, un pianiste débridé (Hank Jones), un contrebassiste (Ron Carter) et un batteur (Tony Williams) déchaînés (par exemple, contrebasse appuyée par la batterie dans « Manha de Carnaval »).

Un carnaval de rythme et de couleurs, des coulées de chaudes laves, une musique pleine de lumières.

Cd Ron Carter/Hank Jones/Sadao Watanabe/Tony Williams : Carnaval, enregistré au Denem Coliseum Tokio le 30 juillet 1978, Galaxy,

cd3Dave Holland (contrebasse), Gonzalo Rubalcaba (piano), Chris Potter (saxophones), Eric Harland (batterie)

Entre subtilité et feu. Des musiciens en écoute. Solos, duos, trios, quartet, comme autant de mini-formations. Déchaînement ou lyrisme. Une contrebasse profonde, comme au début de « Maiden », des envolées lyriques du saxophone, un piano très coloré, une forte présence du batteur. J’ai un faible pour « Minautor » et l’introduction d’Eric Harland.

Cd The Monterey Quartet : Live at the 2007 Jazz Festival, Monterey jazz Festival Records

Trio à Macd4rciac

Bireli Lagrene (guitares), André Ceccarelli (batterie) et Chris Minh Doky (contrebasse). Rythmes et mélodies, Solos, beaux échanges entre guitare et contrebasse. Un trio en entente. A noter des versions radicales de Autumn Leaves ou de Nuages ou le sourire ironique de C’est si bon. Le dynamisme du concert et un guitariste très présent.

Cd : Bireli Lagrene : Live in Marciac, Dreyfus Jazz 1994

Didier Epsztajn

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.