Trio : sans piano (3)

Si le trio batterie/contrebasse/piano est souvent considéré comme le trio par excellence, les combinaisons de trois instruments sont aujourd’hui très variées.

Une diversité surprenante, des inventions et des (dés)équilibres toujours renouvelés, des surprises encore et pas seulement par le choix de l’instrument « soliste ». Au hasard de ré-écoutes récentes.

Voir aussi : Trio : sans piano et Trio : sans piano (2)

cd1Un trio composé de Barry Altschul (batterie), Jon Irabagon (tenor saxophone) et Joe Fonda (contrebasse). Dialogues, conversations, songs, sous la direction du batteur, une certaine joie de vivre, les leçons des déchaînements passés et les lumineuses mélodies. Et un bel emprunt à Carla Bley « Ictus ». La mémoire du free et la modernité du jazz.

Avec Barry Altschul, voir et écouter aussi l’édition deLes passagers de delta, Altshul/Levaillant/Phillips trio jazz (chronique de Nicolas Béniès Tout autour du piano)

Cd Barry Altschul : The 3Dom Factor, enregistré en juin 2012, Tum records 2013

cd2« Les relevés de chants d’oiseaux d’Olivier Messiaen…

Quel univers foisonnant, éclatant, coloré !

Ils ont inspiré cette musique… »

Olivier Py (saxophones), Jean-Philippe Morel (contrebasse) et FranckVaillant (batterie), sur des compositions du saxophoniste. Harmonie et surprises, contes musicaux et bifurcations surprenantes. Les trois instrumentistes nous entraînent dans un voyage musical, plongeant à la fois dans le blues, les musiques savantes contemporaines. Des associations au cœur du jazz.

Cd Olivier Py : Birds of paradise, enregistré en juillet 2013, Vent d’est

cd3Entre mélodies et improvisations, Tony Malaby (tenor et soprano saxophone), Drew Gress (contrebasse), Paul Motian (drums). Saxophones chaleureux, rythmique de très haut niveau. Un trio généreux

Cd Tony Malaby trio : Adobe, enregistré en mars 2003, Free lance

cd5La force du trombone de Glenn Ferris entre le violoncelle de Vincent Segal et la contrebasse de Bruno Rousselet. Balancement, cordes frottées ou frappées, le son du blues, de l’émotion. Un très beau trio.

Cd Glenn Ferris : Flesh & Stone, enregistré en avril 1994, Enja records 1994

Didier Epsztajn

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.