Infirmière : Vocation, engagement et parcours de vie de Diane-Gabrielle Tremblay

Nouvelle parution aux Éditions du remue-ménage

header_infirmiere1

INFIRMIÈRE

Vocation, engagement et parcours de vie

 Diane-Gabrielle Tremblay

remue menageDe tout temps, les infirmières ont porté le système de santé à bout de bras. Contraintes aujourd’hui à une charge de travail démesurée ainsi qu’à des horaires impossibles, elles s’usent prématurément et finissent par quitter la profession, et ce malgré leur profond sentiment d’appartenance. Que penser d’un milieu de travail qui pousse ses salariées à le fuir, tout en déplorant du même souffle une pénurie de main-d’œuvre ? N’y aurait-il pas des ressources et des mesures à mettre en place pour corriger le tir ? FEUILLETER LE LIVRE
—————–
Infirmi_re_couva9ac65
Diane-Gabrielle Tremblay plonge au cœur de la problématique et analyse l’organisation du travail des infirmières, ainsi que la question du vieillissement de la main-d’œuvre. Cet ouvrage est l’un des rares qui tentent de faire le point sur le métier féminin par excellence à travers sa tumultueuse histoire, mais surtout à partir de l’expérience concrète et contemporaine d’une trentaine de femmes. Leur parcours professionnel est ici scruté à la loupe, avec ses défis, ses écueils, ses réussites, de l’appel de la vocation jusqu’au départ à la retraite, en passant par la professionnalisation et les enjeux de conciliation travail-famille.Diane-Gabrielle Tremblay est professeure en économie du travail et en gestion des ressources humaines à la TÉLUQ. Également titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les enjeux socio-organisationnels de l’économie du savoir et directrice de l’ARUC-GATS, elle a fait paraître Conciliation emploi-famille et temps sociaux (PUQ, rééd. 2013), ainsi que Les avocates, les avocats et la conciliation travail-famille(Remue-ménage, 2013).

978-2-89091-481-0 • 154 pages • 6 x 9 po • 21,95 $
Relations de Presse : Anne Migner-Laurin : amlaurin@editions-rm.ca
« Chaque témoignage est important, car chacun à sa façon nous démontre que les choix politiques que font les gouvernements ne tiennent pas souvent compte de leurs impacts sur les salariées du système de santé. » – Michèle Boisclair, Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec, extrait de la préface

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.