LES PÉNÉLOPES : UN FÉMINISME POLITIQUE – 1996-2004 pour la mémoire des femmes

A paraître :

LES PÉNÉLOPES : UN FÉMINISME POLITIQUE – 1996-2004

pour la mémoire des femmes

Un ouvrage conçu et réalisé par Dominique Foufelle (d’Émulsion) et Joëlle Palmieri (http://joellepalmieri.wordpress.com)

Préfacé par Geneviève Fraisse

http://penelopespolitique.wordpress.com

De février 1996 à avril 2004, l’Agence de presse internationale féministe Les Pénélopes a relayé tous les mois sur le web (anciennement penelopes.org) des informations émanant de réseaux de femmes en lutte ou en mouvement dans le monde entier. Chaque édition mensuelle du magazine électronique confrontait faits et analyses. Elle s’ouvrait sur une Humeur, « coup de gueule » sur l’actualité en marche.

Deux des co-fondatrices de l’agence ont choisi de partir de ces humeurs pour ré-ouvrir un débat féministe contemporain. Soucieux-ces de faire œuvre de mémoire, quatorze auteur-es de sexes, d’horizons, d’âges, d’origines sociales et ethniques multiples se sont associé-es pour rédiger ce livre.

Participez à l’édition de ce livre

Aujourd’hui, afin de donner vie à cette œuvre collective, les co-auteures lancent une souscription large. Nous comptons sur votre soutien pour que cette publication voie le jour au printemps 2014.

Participez à l’édition de ce livre

Aujourd’hui, afin de donner vie à cette œuvre collective, les co-auteures lancent une souscription large. Nous comptons sur votre soutien pour que cette publication voie le jour au printemps 2014.

http://penelopespolitique.wordpress.com/2013/11/12/participez-a-ledition-de-ce-livre/

Voir la présentation du livre

http://penelopespolitique.wordpress.com/2013/11/12/feuilleter-2/

Une réponse à “LES PÉNÉLOPES : UN FÉMINISME POLITIQUE – 1996-2004 pour la mémoire des femmes

  1. C’est très dommage que « les Pénélopes » aient disparu après les Cahiers du féminisme et après bien d’autres revues qui avaient fait la gloire du mouvement des femmes.
    Les Pénélopes elles nous tenaient en éveil pour que nous ne nous endormions pas sur nos lauriers. Elles abordaient les questions les plus diverses. c’est bien de revenir sur cette histoire!
    je veux bien à ma place y participer.
    Gisèle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.