Ils n’avaient pas pu tirer de lui un seul mot qui veuille dire quelque chose

6Nizam et ses deux familles, l’une musulmane, l’autre chrétienne maronite. Nizam musulman et chrétien. Le Liban et la frontière avec la Syrie. Le Liban avant le déchaînement des identités armées et pendant cette violence des un-e-s contre les autres. Nizam et cet appartement d’Olga, descendante de ceux et celles qui sont nommé-e-s russes blancs. Olga et son icône qui donne le titre à ce livre. Les amours de Nizam, son partage de l’appartement. Une jeunesse révoltée, une jeunesse qui ne se pense pas à travers la religion, le territoire, les identités figées et inventées, une jeunesse qui rêve de révolution.

Nizan, un personnage, doux, rêveur, entre les un-e-s et les autres, voyageant comme un étrange paradoxe dans ce pays aux multiples facettes.

Mahmoud et Sabah, les parents ; Thomas et Rakhimeh, les parents ; les villes d’Hawra, Tripoli ou de Beyrouth ; l’étendue bleue de la mer ; Alami et Bou-Chahine, les noms ; un perroquet et les lucioles ; la dérive et l’absurde, l’errance identitaire au milieu de la guerre. Les atrocités, l’autre face des voisins.

Et aussi, Maysaloun, la sœur qui fera du dernier emplacement, de la terre recueillant le cadavre de son frère assassiné, le lieu de tous les entremêlements. « Un des enfants qui avait cherché à voir ce qui se passait à l’intérieur du jardin racontait qu’entre le mûrier et grand rosier, il y avait un vide où foisonnaient les lucioles, scintillantes et hagardes, comme si elles s’y donnaient rendez-vous par les chaudes nuit d’été ».

Un livre nostalgique et humaniste contre le rétrécissement aux origines, les passés érigés en frontières, les noms comme fardeau et destruction, l’absence de place parmi eux/nous.

Jabbour Douaihy : Saint Georges regardait ailleurs

Traduit de l’arabe (Liban) par Stéphanie Dujols

Actes sud/Sindbad – L’Orient des livres, Arles 2013, 350 pages, 23,80 euros,

Didier Epsztajn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.