Le sionisme est une atrocité inachevée contre le peuple palestinien

1La mise à disposition d’un ensemble de textes écrits par Ilan Pappé, Noam Chomsky et de divers dialogues permet de revenir sur la situation en Palestine. Il est fort possible que certain-e-s, qui ne connaissent l’historien israélien et l’intellectuel étasunien, soient frappé-e-s par la violence de leurs propos. Cependant, ceux-ci sont à la hauteur de la situation et des violations continuelles du droit international, des dénis, des crimes et des pratiques racistes institutionnalisées de l’État d’Israël.

Dans le premier texte, Ilan Papé décrypte « les dix mythes d’Israël », cette base de la mythologie d’Israël et du sionisme. Il commence par le mythe de la « terre sans peuple » pour un « peuple sans terre » pour finir sur celui d’une « solution proche ».

Le second texte est consacré aux « champs de mort à Gaza » de 2004 à 2009

Comme dans ces précédents livres, Ilan Pappé relie les politiques actuelles des dirigeants sionistes à celles du passé et, en particulier, à ce qu’il convient, en regard du vocabulaire actuel, de nommer l’épuration ethnique commencée en 1848. L’auteur montre aussi le caractère non-démocratique de l’État d’Israël, ses politiques de discriminations, cet « apartheid » construit pour isoler les populations palestiniennes (Voir le récent livre de Michel Bôle-Richard : Israël le nouvel apartheid, note de lecture : Apartheid ou État démocratique de toutes et tous les citoyen-ne-s).

Noam Chomsky revient lui aussi sur Gaza, le terrorisme massif contre les populations gazaouies civiles, sur les aides étasuniennes et les silences de soutien, en Europe, aux politiques illégales de l’État d’Israël, les rhétoriques racistes. L’auteur cite Uri Avnery « ce qui aura marqué la conscience du monde, c’est l’image d’un Israël couvert de sang, prêt à commettre à chaque instant des crimes de guerre et à ne se soumettre à aucune contrainte morale. Ceci aura de graves conséquences pour notre futur, pour notre place dans le monde, pour notre espoir en la paix et notre sérénité. Finalement, cette guerre est aussi un crime contre-nous mêmes, un crime contre l’État d’Israël ».

Noam Chomsky et Ilan Papé partagent leurs analyses sur la « Ghettoïsation de la Palestine » et présentent, entre autres, leurs positions sur les solutions à un ou deux États. Ils soutiennent les campagnes de Boycott Désinvestissement Sanctions (BDS). (Voir le livre d’Omar Barghouti : Boycott Désinvestissement Sanctions. BDS contre l’apartheid et l’occupation de la Palestine, note de lecture : Ne laissons s’éteindre la lumière de leurs yeux). Ils discutent aussi de la notion d’apartheid, des actes de piraterie de l’État d’Israël (Voir Thomas Sommer-Houdeville : La flottille. Solidarité internationale et piraterie d’état au large de Gaza, note de lecture : Piraterie et terrorisme d’État)

Ilan Pappé présente l’histoire troublée du « projet pour un État unique », puis « L’État du déni : la Nakba dans l’histoire israélienne et aujourd’hui ». Sur ce sujet il montre que les politiques colonialistes des sionistes furent et sont similaires aux autres politiques coloniales (expulsion, massacre, destruction, viols, etc.). Le sionisme est inséparable de la volonté de « judaiciser » l’ensemble des territoires, par ailleurs à un périmètre non défini. L’auteur montre aussi dans un autre texte pourquoi Israël n’est pas une démocratie. Le titre de la note est extrait de cette partie. Il insiste particulièrement sur la ré-instauration des termes « colonialisme », « anticolonialisme », « nettoyage ethniques », etc.

D’autres textes et dialogues complètent ce livre nécessaire pour contrer les propagandes et les dénis de l’État d’Israël et d’organisations comme le CRIF en France, souvent dans le silence des organisations se réclamant de l’émancipation.

En compléments possibles, deux livres de Ilan Pappe :

Le nettoyage ethnique de la PalestineAbîme entre réalité et représentation

Une terre pour deux peuples, Histoire de la Palestine moderne, Une histoire refusant la primauté des points de vue nationaliste, ethnique ou religieux

et les livres chroniqués sous les rubrique Israël Israël | Entre les lignes entre les mots et Palestine Palestine | Entre les lignes entre les mots

Noam Chomsky, Ilan Pappé : Palestine l’état de siège

Préface de Frank Barat, suivi d’un entretien avec Stéphane Hessel

Editions Galaade, Paris 2013, 284 pages, 24 euros

Didier Epsztajn

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.