Les Transparents

Cette collection rassemble des textes oubliés des différents temps de la colonisation occidentale. Récits de voyage, témoignages de guerre, journaux, correspondances rappellent au lecteur, à l’heure où l’Occident sent son hégémonie contestée, ce qui, dans cette rencontre avec l’Autre, aurait pu être et que nous avons brûlé. Lire ces textes, c’est se donner une chance de saisir ce que serait un monde qui écoute ses Transparents et se réconcilie avec eux.

Hendrik Witbooi : Votre paix sera la mort de ma nation

(préface de J.M.Coetzee), 16 € witbooi witbooi2

En 1884, le Sud-Ouest africain (actuelle Namibie) est proclamé protectorat allemand. Hendrik Witbooi, chef du peuple Nama, refuse la protection allemande puis se lance dans une intense guérilla, durant laquelle il entretient une correspondance avec ses adversaires et ses alliés. Les lettres de Witbooi portent la voix d’un chef de guerre avisé et convaincu du bien-fondé de sa résistance. Elles montrent aussi sa clairvoyance face à l’écart entre le discours et les desseins du colonisateur occidental.

J.M. Coetzee a accepté à la demande du passager clandestin d’être le préfacier prestigieux de cette édition d’un texte introuvable jusqu’ici en français.

 

Alexis de Tocqueville : Quinze jours au désert

(préface de Claude Corbo), 16 €  desert désert2

 Lors de son voyage aux États-Unis, en 1831, Alexis de Tocqueville se lance dans une excursion qui, de New York, le conduit à Saginaw, « le dernier point habité par les Européens au nord-ouest de la vaste presqu’île du Michigan ». Un périple de près de 1 000 kilomètres, dont les 400 derniers en territoires à peine défrichés par les pionniers. Ce récit rarement publié en raconte les étapes et Tocqueville s’y montre un observateur lucide et attentif aux transformations brutales du Nouveau Monde sous les coups de boutoir de la « civilisation européenne ».

 

Laudonnière, Le Challeux et De Gourgues : Chroniques de la guerre de Floride (1562-1567)

(préface de de Frank Lestringant), 14 € floride floride2

En 1562, le capitaine Jean Ribault aborde les côtes de la Terra Florida qu’il proclame territoire de Nouvelle France. Trois ans plus tard, les Espagnols fondent non loin de là la colonie de San Augustin. Commence alors une guerre de trois années entre protestants français et catholiques espagnols. Les trois textes réunis dans ce livre sont rédigés par quelques rares français à avoir survécu à l’une des trois expéditions menées dans cette partie du monde entre 1565 et 1567. Trois textes témoignant de la violence de la colonisation européenne qui, abordant de nouvelles terres, y exporte aussitôt ses guerres et ses sanglantes rivalités.

 

John Tanner: La ligne noire des bisons

(préface de Daniel Royot), 19 € bisons bisons2

En 1789, John Tanner, fils de pionnier européen alors âgé de 9 ans, est capturé dans le Kentucky par des Indiens shawnees, puis revendu à une famille ojibwa. Pendant trente ans, il partage la vie de ces derniers, prend femme parmi eux, devient un chasseur et un guerrier réputé, explore de nouveaux territoires… Son histoire, recueillie en 1830 par le scientifique Edwin James, est celle des derniers feux de la culture indienne et de la naissance de l’Amérique du Nord moderne.

 

Le passager clandestin : Le passager clandestin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.