Harengs salés et schnaps, pour rire et pleurer, pour tousser et éternuer

Un train, « Pendant que les Juifs dans les wagons attendaient des événements, qui étaient décidés par les goys, leur histoire restait blottie sur le toit d’un train ».

Une destination.

« Oui. Le train attendra que la voie soit libre.

Quelle voie ?

Celle qui mène au but.

Au terme du voyage ?

Oui. »

Des mots, des histoires de mémoire. « Et parce que les voies qualifiées pour les recherches officielles n’avaient rien à retenir pour le moment, elles se mirent à bavarder comme les petites voix jacassantes, mais seulement pour passer le temps ». Les mémoires de l’histoire.

Un monde des porteurs d’eau, des marieuses, des cabaretiers, des Rebs, des femmes et des hommes, etc

La visite d’un empereur et les promesses d’une émancipation civique, car, pour le reste, l’attente en espérance messianique…

La mémoire, aigre douce, de la vie dans un misérable schtetl, les femmes rasées/en perruque, les enfants promis-e-s dès leur plus jeune âge, les prières et l’étude, le trefe et le kascher, les schmattes, les paijes, les tefillin et les calfans, la misère et la langue.

Une histoire, parmi d’autres histoires.

Le chaïm.

Pour que les histoires de cette culture anéantie, « C’était le sixième jour. Et il toucha à sa fin. Et ce fut le septième jour », ne se perdent pas, malgré ou grâce au vent sur le toit du wagon.

« Au schtetl personne n’est vraiment jeune, dit l’oncle Jossel. Et il n’y a pas de vrais enfants »

Edgar Hilsenrath : Le retour au pays de Jossel Wassermann

Traduit de l’allemand par Christian Richard

Albin Michel, Paris 1995, réédition Livre de poche 2008, 322 pages

Didier Epsztajn

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.