Transcrire la nuit agitée dont il vient juste de s’évader

Des dialogues, des introspections, quelques personnages. Le nouveau monde sous le poids des passés qui s’enchevêtrent et forment des filets où certains se raccrochent et d’autres cherchent à s’évader. « L’errant ne cessait de s’éloigner, mais il n’y a pas d’éloignement suffisamment lointain, les fléaux vous trouvent n’importe où. Sorti du ventre ensemencé à Auschwitz, Peter avait plongé dans l’enclos socialiste, puis dans la folie du monde libre. Et maintenant, maintenant, où achève-t-il le cycle ? ».

La civilisation et ses terribles déclinaisons d’Auschwitz, du stalinisme et plus récemment du Word Trade Center. Le poids du temps, des souvenirs, de l’amour aussi. Une gigantesque peinture, réalité et imaginaire entremêlés, ombres et lumières, et encore et toujours l’exil.

Gora, Peter, Lu et sous le poids des mots, la littérature, les livres du monde, d’un monde qui s’étend très largement au delà du chemin qui mène de la Roumanie à New-York, un monde si vaste et si petit.

Un ouvrage exigeant, peuplé de fantômes de soi, un labyrinthe, des flux de paroles, un cadre désenchanté de vies, de nos vies peut-être…

« Aucun de nous ne soupçonnait, alors, que nous nous reverrions en exil, à quelques décennies et méridiens de distance »

Norman Manea : La tanière

Traduit du roumain par Marily le Nir

Fiction & Cie, Seuil, Paris 2011, 366 pages, 21 euros

Didier Epsztajn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.