Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays (article 13 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme)

Un constat d’échec accablant. C’est le bilan que tire La Cimade des politiques menées ces deux dernières années en matière d’immigration dans son état des lieux 2012.

Systématisation des contrôles illégaux aux frontières, impossible dialogue avec l’administration, obsession de la fraude ou crise de l’accueil des demandeurs d’asile, les militants de La Cimade témoignent jour après jour des conséquences dramatiques d’une politique uniquement guidée par l’obsession sécuritaire.

« Migrations. État des lieux 2012 » dévoile ainsi une toute autre réalité que celle illustrée par les chiffres record du ministère de l’Intérieur. Une réalité d’hommes et de femmes sans droits, précarisés, humiliés, stigmatisés, criminalisés, traqués… au nom d’une politique électoraliste qui ne remplit même pas les objectifs qu’elle s’est fixé. 

Voici un document que chacun-e devrait lire, tant pour ses analyses que pour ses propositions.

Des  »autres » êtres humains sont construits, administrativement, comme étranger-e-s, comme pauvres et indésirables, nécessairement contrôlables et rejetables…

La « civilisation européenne » construite entre mesures illégales, non respect des droits humains et politiques abjectes.

Cinq parties :

  1. « Quand l’Europe cadenasse ses frontières »

  2. « L’accueil des demandeurs d’asile en crise »

  3. « Entrée et séjour des étrangers : dissuasion à tous les étages »

  4. « Les étrangers  »criminalisés », enfermés et expulsés »

  5. « Un vivre-ensemble menacé »

Les propositions concrètes exposées « posent en actes une vision ouverte de l’avenir, considérant les migrants, à l’égal de nous mêmes, comme des êtres au parcours intelligibles, acteurs du monde et parties prenantes de la solution aux défis de notre temps ».

Il est dommage cependant que la situation des migrantes n’est pas été plus différenciée de celles des migrants, gommant ainsi des situations asymétriques entre femmes et hommes.

La Cimade : Migrations : État des lieux 2012télécharger le document

Didier Epsztajn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.