Pharmacopées

Comme nous le rappelle, en introduction Philippe Pignarre « celui qui choisit le médicament n’est pas celui qui le consomme, et celui qui le consomme n’est pas directement celui qui le paie » ce qui devrait impliquer des débats et des choix démocratiques. « Les opérations concernant les médicaments ne souffrent pas de trop mais de pas assez de politique. »

Ce livre, agréable à lire, nous parle de science, d’histoire, de pharmacie, d’industrie, de médecine, de politique de santé, de sécurité sociale, de prix, de recherche, etc.

Pour ne pas laisser le débat aux seules mains de l’industrie pharmaceutique ou des professionnels de la santé, pour comprendre ce que nous disent ou nous cachent les experts de tous ordres, il est nécessaire d’appréhender certaines connaissances.

Ces 100 petits articles écrits simplement, mettant en histoire les médicaments et les techniques de soins, sont une des introductions possibles pour les débats nécessaires autour de la politique de santé ou des couvertures sociales, non dissociés de réflexion sur les outils et les pratiques.

Sans concession à l’air du temps, scientifique mais non scientiste, les connaissances actuelles et les incertitudes sont présentées sans schématisme ; des réflexions sont engagées, de possibles autres orientations sont indiquées. Un livre utile.

François Dagognet et Philippe PIGNARRE : 100 mots pour comprendre les médicaments. Comment on vous soigne

Les empêcheurs de penser en rond, Paris 2005, 386 pages 15 euros

Didier Epsztajn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.