Après et auprès

Le récit de Jean Hatzfeld se situe au bord des marais de Nyamata au Rwanda. Dix ans après le génocide. Les populations vivent sous le poids de la mémoire. Mais elles vivent aussi auprès des assassins d’hier revenus après les gaçaça, les tribunaux populaires.

Entre les propos de rescapé-e-s et de tueurs, la vie possible et impossible du présent contraint d’un passé indicible et douloureux. Comment vivre entre les mort-e-s, les découpé-e-s, comment se regarder rescapé-e-s, regarder les autres, ceux qui ont tenu les machettes.

Comment vivre après avoir survécu ?

Un récit ouvert aux réflexions sans cesse inabouties des victimes et des assassins. Un terrible livre sur l’humanité.

Jean Hatzfeld : La stratégie des antilopes

Editions du Seuil, Paris 2007, réédition en format de poche 2008, 302 pages, 7 euros

Didier Epsztajn

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.