Loups, chiens et humains

Los Angeles fin de monde, des meutes sanguinaires, des hommes et des femmes se transforment en chien-ne-s. Des histoires d’amour et de haine, des règlements de comptes, un conte moderne.

Des loups-garous, un crépuscule menaçant dans la cité, une esquisse brutale d’un futur (présent) barbare non dénué d’espaces de tendresse. Un souffle littéraire.

Toby Barlow : Crocs

Traduit de l’américain

Editions Grasset, Paris 2008, 375 pages, 18,90 euros

Didier Epsztajn

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.