Exigeons la libération immédiate de Fatima Zahra Ould Belaid, membre d’ATTAC CADTM Maroc

index.php

Des agents de police ont arrêté Fatima Zahra Ould Belaid, militante d’ATTAC CADTM Maroc, le 25 novembre 2021 à son domicile à Tanger. Le procureur a ordonné son incarcération sur la base d’une plainte déposée par l’établissement (Association Hasnouna de soutien aux usagers de drogues) dans laquelle elle travaillait. Fatima Zahra a été auparavant licenciée parce qu’elle défendait le droit syndical et les revendications des salarié·e·s. Elle avait entamé une procédure judiciaire contre cette décision abusive et pour réclamer ses droits. Les responsables de l’établissement qui refusaient toute solution à ce conflit de travail ont par la suite inventés de toutes pièces une accusation de vol pour dénier à Fatima Zahra son droit aux indemnités.

Mais c’est plutôt le contexte de la montée des luttes de la jeunesse scolarisée qui explique la poursuite de notre camarade Fatima Zahra en état d’arrestation. En effet, comme diplômée chômeuse, elle a très vite rejoint le large mouvement de protestation contre la décision du ministère de l’éducation d’exclure du concours d’admission à l’enseignement ceux et celles qui ont plus de 30 ans. Elle a participé activement à donner un nouveau souffle au mouvement de jeunes scolarisés qui luttent contre le chômage. Lire la suite

Inde : Les musulmans laïques s’opposent à la demande de lois anti-blasphème

Déclaration de l’ISMD – Musulmans Indiens Pour une Démocratie Laïque

Les musulmans laïques s’opposent à la demande de lois anti-blasphème

Notre déclaration vient s’opposer à la demande inconstitutionnelle faite par le Bureau Musulman Indien de la Loi sur le Statut Personnel (AIMPLB) (ou : code de la famille) réclamant une nouvelle loi criminalisant le blasphème. Cette déclaration a été signée par presque 400 citoyens laïques de toutes les régions de l’Inde et d’origines diverses : militants sociaux et politiques, avocats, journalistes, écrivains, poètes, acteurs, cinéastes, hommes d’affaires, fermiers…

Une vaste majorité des signataires sont musulmans. Parmi les signataires figurent plusieurs personnalités indiennes, dont Javed Akhtar, Shabana Azmi et Naseeruddin Shah.

L’association des Musulmans Indiens Pour une Démocratie Laïque (IMSD) vous serait reconnaissante de bien vouloir couvrir cette question d’importance socio-politique. Lire la suite

Le droit à l’avortement est un droit fondamental

Enfin de nombreuses  femmes obligées d’aller à l’étranger chaque année pour avorter vont peut être pouvoir le faire en France !

Et pourtant on revient de loin : la proposition de loi de la députée Albane Gaillot, qui se propose d’allonger les délais de l’IVG, a été votée le 8 octobre 2020 en première lecture à l’Assemblée.

Le Sénat ne l’a même pas examinée car les Républicains ont déposé une motion de « question préalable ».

La seconde lecture à l’Assemblée fut impossible car des élus Républicains ont empêché tout examen de cette proposition de loi en déposant quatre cent amendements qui ne pouvaient matériellement pas être discutés dans le temps imparti. Lire la suite

L’écologie de Marx à la lumière de la MEGA 2

La-nature-contre-le-capital

Depuis une trentaine d’années, les études destinées à évaluer la portée de l’œuvre de Marx (tout comme de celle d’Engels, qui lui est étroitement liée) à l’aune de la thématique et de la problématique écologiques se sont multipliées. Aiguillonnées par la conscience grandissante de l’ampleur de la catastrophe écologique dans laquelle nous sommes engagés et de l’urgence qu’il y a à l’affronter, elles ont cherché à déterminer si et dans quelle mesure cette œuvre était susceptible d’éclairer les tenants et aboutissants de cette catastrophe et de contribuer à formuler des réponses appropriées permettant d’envisager d’en sortir. Lire la suite

Les nôtres. Russie. 

À mémoire de Galia et Boris Rakiskij, militants sans faille de la lutte pour l’émancipation de tous les exploités

Ce texte a été écrit en 2017 au lendemain de la disparition de Galia. Le décès de Boris le 21 novembre de cette année lui donne encore plus tout son sens.

POUR GALIA et BORIS

Dans les années 80, rencontrer Galia puis Boris a été une chance extraordinaire pour moi. Grâce à eux je n’ai plus été un simple touriste – linguiste – militant venu de France assister aux événements qui bouleversaient le pays : Galia et Boris m’ont permis d’être présent en Russie, de comprendre de l’intérieur le pays, les événements, les enjeux mais aussi de rencontrer des gens extraordinaires. Bien plus, après le cambriolage de ma chambre à l’hôtel de l’Académie (« vous avez été ‘privatisé’ » m’avait déclaré le milicien), Galia et Boris m’avaient accueilli chez eux, une hospitalité généreuse renouvelée pendant plus de vingt ans : partager leur vie au quotidien fut une expérience d’une richesse incroyable sur tous les plans. Lire la suite

Ensemble, contre les violences sexistes et sexuelles dans nos organisations ! (plus #MeToo au parlement européen)

Avec le mouvement #MeToo, la question des luttes contre les violences sexistes et sexuelles dont sont victimes les femmes partout dans la sphère publique comme dans la sphère privée a fait irruption dans le débat public. Ce mouvement a obligé la société à entendre davantage la parole des femmes et à moins tolérer ces violences, même si les mesures gouvernementales restent largement insuffisantes. 

Nous, organisations syndicales et politiques, sans avoir attendu ce moment, menons dans nos structures ce même combat afin que nos relations militantes soient des relations sans oppression ni domination, car vouloir changer la société passe aussi par une transformation profonde et par la mise en place d’un environnement militant sans violence sexiste ni sexuelle.

Des cellules de veille, commissions ou collectifs existent dans nos structures afin de protéger les victimes, d’écarter et de sanctionner les agresseurs et faire vivre nos valeurs d’égalité. Car, pour permettre l’égalité entre les femmes et les hommes, nous devons faire cesser les violences à l’encontre des femmes. C’est une condition sine qua non. Lire la suite

Salut aux paysan·nes de l’Inde ! Une immense victoire pour les mouvements sociaux ! (plus autres textes)

C’est une immense victoire pour les agriculteur·ices indien·nes, qui menaient une mobilisation historique depuis près d’un an. Le gouvernement indien a annoncé, le 19 novembre, l’abrogation de trois lois agricoles controversées qui menaçaient de privatiser le secteur agricole du pays. Cette victoire constitue d’un récit édifiant sur ce que le pouvoir des populations peut accomplir, même dans les conditions les plus défavorables.

La manifestation des agriculteur·rices indien·nes, l’une des plus grandes mobilisations de l’histoire récente, a un an le 26 novembre 2021. Au cours de cette manifestation historique, les agriculteur·ices et les travailleur·euses ont dû affronter un hiver rigoureux, des pluies torrentielles, une répression brutale et une vague de campagnes visant à criminaliser, emprisonner, diffamer et délégitimer les manifestant.e.s et leurs allié·es. Lire la suite

Des enregistrements en 2020 (4)

Des disques et des musiques récentes. Prendre le temps de s’arrêter, d’écouter des albums. S’éloigner des critères privilégiés par des commerçants, rarement disquaires, ou des productions des majors…

De multiples éditeurs nous permettent d’écouter des musiques et non de la programmation « profitable ». Quelques disques enregistrés, ici en 2020, au hasard des écoutes. Lire la suite

À l’indignation, monsieur Darmanin, a succédé la rage (plus texte de La Cimade)

M. Darmanin, 

La place n’est plus à l’indignation mais à la rage.

La rage de voir que cette tragédie de plus, ces 27 personnes mortes noyées en Manche faute de n’avoir pas reçu l’attention minimale pourtant due à n’importe quel être humain ne suscite chez vous rien d’autre que des coutumières accusations contre les passeurs et trafiquants.

La rage de voir qu’il n’y a, chez vous plus d’espace pour la compassion et la lucidité. Faisant face aux flots d’indifférence au mieux, de haine au pire que les personnes exilées subissent aux frontières de la France, elles ne reçoivent de votre part qu’humiliation et violence.

La rage de voir qu’aux si nombreuses voix qui vous ont alerté sur le fait que la Manche deviendrait, devenait, un cimetière, vous n’avez eu d’autres réponses que de saluer la politique de la maire de Calais qui en collaboration avec les services de l’Etat a fait de sa ville un lieu d’effroi pour les exilés. Lire la suite

Variant B 11.529, Nu…

Le monde devrait aider l’Afrique Australe, non en bloquant les frontières, mais en levant les brevets pour vacciner au plus vite sa population et éviter la diffusion mondiale du nouveau variant.

En quelques heures, la nouvelle s’est répandue. Un nouveau variant du Sars cov2 a été séquencé, d’abord au Botswana avec trois cas, puis en Afrique du Sud avec six cas. Le nouveau variant B.1.1.529 présente 32 mutations sur la protéine spike, un chiffre record. La protéine spike qui permet au virus de pénétrer les cellules humaines, et qui est à la base de toute la stratégie de vaccination contre la Covid. Ce nouveau variant serait plus infectieux, c’est à dire rentrerait plus facilement dans les cellules humaines grâce à ces mutations, et échapperait plus facilement aux anti-corps anti-covid, de la vaccination ou des patients guéris. Ce qui potentiellement veut dire que les vaccins pourraient être moins efficaces en terme de protection contre le nouveau variant, alors qu’ils étaient resté bien protecteur face au delta, et que les patients qui ont déjà eu la covid pourraient plus facilement se réinfester. Mais l’information clef pour l’avenir, c’est la transmissibilité, c’est à dire la capacité de se transmettre d’un individu à un autre, ce qui est différent de l’infectivité, la capacité à pénétrer la cellule. On a peu d’information sur ce dernier point capital, car il faudra du temps pour bien l’établir. Cependant, une mauvaise nouvelle est rapportée par le Dr Susan Hopkins, médecin chef de l’Agence de Sécurité Sanitaire de Grande Bretagne. Le R temporel, c’est à dire le taux de reproduction du virus à un moment donné, a bondi à 2 dans la région du Gauteng, en Afrique du Sud, où le nouveau variant a été retrouvé. Sans qu’on sache cependant si le B.1.1.529 est déjà dominant dans la région, et donc responsable du fait qu’une personne en contamine deux autres, un chiffre qui a presque doublé ! Prudence donc. Lire la suite

Intervention 4ACG 11-11-2021 Primelin

En ce 11 Novembre 2021, les Anciens Appelés en Algérie et leurs Ami-es Contre la Guerre (4ACG) s’associent à vous pour, à la fois dire NON, NON à la guerre, NON à toutes les guerres, pour « faire reconnaître », comme le souligne la Libre Pensée, « le NON-SENS des guerres », pour témoigner, comme l’écrivait Jean GIONO de « l’imbécillité de la guerre » et pour exiger la réhabilitation des 639 fusillés de 14-18, fusillés pour l’exemple : pour désobéissance, oui, pour avoir désobéi aux ordres de se battre et de tuer.

Alors vous vous dites peut-être en m’écoutant aujourd’hui que les Anciens Appelés en Algérie ont quelque peu rajeuni cette année. Je suis en fait de leurs Ami-es, comme fils d’Ancien Appelé, aujourd’hui adhérent de la 4ACG. Par là je souhaiterais encourager celles et ceux qui sont dans cette situation à nous rejoindre pour continuer ce devoir de mémoire, car comme l’a dit Elie Wiesel « le bourreau tue toujours 2 fois, la seconde fois par l’oubli. » Lire la suite

Biologie darwinienne et féminisme 

Bonjour Francine Sporenda !

Je réponds ici à votre article Le mythe de la libido féminine faible de juillet 2021 :

https://entreleslignesentrelesmots.blog/2021/07/26/le-mythe-de-la-libido-feminine-faible/

et https://revolutionfeministe.wordpress.com/2021/07/11/le-mythe-de-la-libido-feminine-faible/

La rédaction de cette réponse a été pour moi l’occasion de re-réfléchir aux questions de méthode que pose l’utilisation des recherches scientifiques dans la pensée féministe.

Dans votre article vous situez historiquement ce mythe dans la galerie contrastée des clichés misogynes. En introduction vous dénoncez la reprise du mythe dans le discours de la biologie, en particulier de la sociobiologie. Vous en exposez ensuite la critique par la primatologue et féministe Sarah Blaffer-Hrdy. Pour moi le premier intérêt de votre article est de faire connaître le rôle pionnier qu’a joué Sarah Blaffer-Hrdy dans le démontage des travers machistes dans l’héritage de Darwin, notamment par son livre de 1981 La Femme qui n’évoluait jamais (titre ironique), souvent mal compris ou peu connu dans l’espace francophone. Vous donnez plusieurs exemples pertinents (qu’il faudrait parfois nuancer, mais c’est sans importance). Selon vous, ces exemples invalident en bloc la sociobiologie. Mais que pensez-vous du fait que Sarah Blaffer-Hrdy se définit elle-même comme sociobiologiste ? Lire la suite

Rimbaud éperdu

L’autre Rimbaud

David Le Bailly signe un livre publié aux éditions l’Iconoclaste intitulé L’autre Rimbaud. Ce récit en forme d’enquête dévoile un personnage rayé de la mythologie rimbaldienne. Le frère a été ignoré par presque tous les biographes du poète. Comme, par exemple, « le » spécialiste qui pourtant fait référence et l’unanimité, Jean-Jacques Lefrère (1954-2015), auteur à qui l’on doit : Arthur Rimbaud et de Rimbaud à Aden. Seul André Suarès (1868 – 1948), autre poète maudit, y fut attentif.

Effacé des photos comme à la belle époque du pouvoir bolchévique où les indésirables, ex-camarades jetés dans les poubelles de l’histoire, étaient gommés des clichés officiels de sorte que la photo d’une extrade bondée en 1917 sera quasiment vide en 1930, ne laissant apparaître sur le cliché que Lénine et Staline. Il ne subsistait qu’une main, un pied, sans que l’on sache si c’était le résultat d’un travail bâclé ou le signe laissé à dessein par un fonctionnaire rétif, un acte de résistance, en somme. Frédéric n’aura pas le droit à cet honneur. Toutes les traces seront effacées. Il disparaitra de la même manière de la photo sur laquelle Arthur en premier communiant, les cheveux plaqués sur le crâne grâce à de l’eau sucrée fait le beau. Ses mèches rebelles sont domptées. Frédéric le maudit sera supprimé de toute éternité. De ce point de départ, David Le Bailly tire le fil de son investigation à travers les archives, la correspondance et les rares témoignages des descendants. Lire la suite

« Quatre nouvelles fermes de colons se sont emparées de terres palestiniennes de la taille d’une grande ville ». Fermes et Etat complémentaire dans l’opération de dépossession

Au cours des cinq dernières années, quatre fermes de colons en Cisjordanie se sont emparées d’un territoire palestinien de la taille de la ville de Holon (banlieue sud de Tel Aviv, superficie d’environ 19 000 dunams, quelque 19 km2), ou des villes de Bnei Brak (banlieue nord-est de Tel-Aviv, superficie de 7,4 km2) et de Lod (située dans le District centre, superficie 12 km2) réunies. En recourant à la violence et à la terreur systématiques, les résidents de ces quatre avant-postes [le terme avant-postes renvoie à une colonie établie dans les territoires palestiniens occupés, établie, formellement, sans l’autorisation du gouvernement israélien], aidés par l’armée, ont bloqué l’accès des Palestiniens à des terres totalisant 20 866 dunams [soit 20 km2] ; terres que les Palestiniens utilisaient pour cultiver et faire paître le bétail. Lire la suite

Langues, cultures et mouvements régionalistes

Je vous dois quelques mots sur mon parcours parce qu’ils sont éclairants pour le sujet d’aujourd’hui. Ce n’est évidemment pas ma seule casquette de psycholinguiste qui m’autorise à traiter dans un même exposé des bienfaits du bilinguisme et de la légitimité des mouvements régionalistes ou autonomistes, dans lesquels les langues jouent un rôle important, mais pas décisif, comme on va le voir.

Il a fallu qu’à cette 1ère casquette vienne s’ajouter un autre parcours, cette fois plus politique, en parallèle du parcours professionnel. Ce second parcours a commencé pour moi avec cette rupture en 1963-65 au sein de la 4Internationale et l’apparition du courant pabliste autogestionnaire. Mon orientation la plus ancienne et la plus constante est celle d’un autogestionnaire de la première heure.

C’est ainsi que mon combat de linguiste pour la glossodiversité – ou diversité linguistique – dans l’éducation et dans les sociétés – est devenu inséparable de mon engagement pour une société autogestionnaire. Lire la suite

Prendre en compte les sexes et le genre pour mieux soigner

01CR 18 Santé couv

Dans le registre des oubliés : les femmes. Toujours premières de corvée lors de la pandémie, premières victimes des scandales sanitaire – Mediator, prothèses mammaires, implants Essure, etc. -, premières négligées du système de santé – endométriose, fibromyalgie, affections cardiovasculaires, etc. Qui peut avoir confiance dans une médecine aux mains d’un Ordre des plus rétrogrades, archaïques et machistes ? C’est le propos du dossier de ce numéro de Casse-rôles.

J’ai déjà signalé cette petite revue, féministe et libertaire, qui joue bien son rôle d’éducation populaire. Lire la suite

Manifeste pour le droit des associations de choisir librement les causes qu’elles défendent

Des associations sont dissoutes par le gouvernement au motif absurde que dénoncer une injustice ce serait justifier rétrospectivement – ou se rendre complice par avance – des actes violents, voire des actes de terrorisme, que d’autres ont commis ou commettront peut-être un jour en invoquant cette même injustice.

« Sous couvert de dénoncer des actes d’islamophobie », lit-on en effet dans le décret de dissolution de la Coordination contre le racisme et l’islamophobie, cette association « distille[rait] un message incitant à percevoir les institutions françaises comme islamophobes, alimentant ainsi un soupçon permanent de persécution religieuse de nature à attiser la haine, la violence ou la discrimination envers les non-musulmans ». Faut-il souligner que l’accusation d’incitation à la discrimination envers un groupe indistinct qui serait constitué des « non musulmans » relève du non-sens ? Lire la suite

SALONS DE MASSAGE-BORDELS : un trafic de femmes vulnérables sur lequel on ferme les yeux

Interview de Fred Robert par Francine Sporenda

Né en 1971 à Paris, Fred Robert est le co-créateur et porte-parole de ZéroMacho. Il est père de trois enfants et ex-mari de deux femmes. C’est Florence Montreynaud qui lui a fait découvrir le féminisme en 2003 et il était auparavant très loin de se douter de l’ensemble des privilèges dont il profitait. Il estime être encore très loin de la déconstruction de sa virilité mais trouve qu’il est essentiel de s’adresser sans attendre à tous les hommes car ils sont le problème et le principal obstacle à l’égalité femmes-hommes.

zero Lire la suite

 La lutte contre le wokisme : une nouvelle lubie dangereuse

La nouvelle lubie actuelle de la droite conservatrice est la lutte contre le « wokisme ». Ce terme déjà très galvaudé aux États-Unis est importé désormais en France pour désigner péjorativement toutes les personnes engagées dans les luttes anti-racistes, féministes, LGBT ou encore écologistes. Plus étonnant encore est cette nouvelle tendance de la droite conservatrice à vouloir faire du « wokisme » le nouveau danger qui menacerait l’école. Lire la suite

Guadeloupe : Communiqués de Solidaires et de la CGT

arton5017.jpg

Soutien et solidarité avec les Guadeloupéen.ne.s 

La Guadeloupe est touchée par une crise sociale majeure. Le gouvernement veut réduire la mobilisation à un  simple mouvement contre la vaccination. C’est camoufler la profondeur de la crise et les revendications au cœur de l’explosion sociale (voir ci-dessous). Pour l’Union syndicale Solidaires, le vaccin est un outil efficace pour lutter contre le COVID-19. Mais l’imposer est encore moins possible dans un contexte local de méfiance accru envers  l’Etat, en raison des  mensonges et violences multiples contre la population de l’île, en particulier avec le chlordécone.

Le gouvernement, comme aux pires heures coloniales, entend répondre par la force et la violence pour écraser la contestation. Ce ne sera en rien une solution. L’urgence est à la mise en place de moyens et d’investissements massifs pour les services publics, en particulier de santé et d’éducation, à l’arrêt des mesures anti-sociales, à la prise en compte de la plateforme-revendicative unitaire.

L’Union syndicale Solidaires apporte son soutien aux Guadeloupén.ne.s. Le gouvernement doit ouvrir immédiatement des négociations avec les organisations syndicales sur la base des revendications portées. Lire la suite